La dévitrification des verres de phosphates : étude phénoménologique et aspect structural

par Florence Bourdin

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean Rocherulle.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre d'une étude du phénomène de dévitrification appliqué au cas des verres de phosphates. Des investigations en modes isotherme et non-isotherme ont été menées grâce à des moyens usuels comme l'analyse thermique différentielle ou la microscopie électronique à balayage. Parallèlement, des méthodologies expérimentales utilisant la diffraction des rayons X et la pycnométrie à gaz ont été développées pour l'étude de cette transition de phase du 1er ordre affectant les matériaux vitreux. Les différents résultats expérimentaux, outre leur cohérence et leur complémentarité, ont permis de déterminer les grandeurs caractéristiques de la nucléation et de la croissance cristalline. Enfin, l'aspect structural de la dévitrification du verre de métaphosphate de lithium a été abordé à la fin de cet ouvrage.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : références bibliographiques à l'intérieur des chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2004/102
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.