Accords tolérant les fautes dans les systèmes répartis synchrones et asynchrones

par Philippe Raîpin Parvedy

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Raynal.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Nous étudions la tolérance aux fautes dans les systèmes répartis. Nous nous intéressons à la résolution de problèmes d'accord utiles à la gestion de ces systèmes. Parmi ces problèmes, nous recensons la gestion du groupe des entités ou encore la diffusion atomique. Tous les problèmes d'accord ont un sous-problème commun: celui du consensus. Pour gérer un système réparti, il faut donc l'y résoudre. Dans les systèmes synchrones, nous proposons des protocoles optimaux le résolvant dans divers modèles de fautes. Dans les systèmes asynchrones, il n'a pas de solution. Nous étudions deux approches pour contourner cette impossibilité. L'une consiste à restreindre son espace de définition. Nous faisons une étude probabiliste d'un protocole basé sur cette approche. L'autre consiste à enrichir le système de détecteurs de défaillances. Nous étudions les limites de tolérance des systèmes munis de détecteurs <>Sx. Nous présentons aussi, le système Paradis pilotant une grille de calcul.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 130 p..
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 90 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2004/50
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.