Contribution à l'étude de l'arc électrique et de ses interactions avec les matériaux de contact sous 42 volts DC pour applications automobiles

par Laurent Doublet

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Noureddine Ben Jemaa.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Pour satisfaire la demande croissante en puissance électrique dans l'automobile, la tension va évoluer de 14 à 42 VDC. Cela implique que les dispositifs de coupure du courant vont devoir s'adapter pour conserver leur fiabilité. Aussi, la compréhension de l'arc et de ses interactions avec les contacts sous 14 VDC doit être étendue au 42 VDC. Cette étude sur l'arc d'ouverture et de fermeture sous 42 VDC nous montre que, par rapport au 14 VDC, la longueur de l'arc est rallongée d'un facteur 10, modifiant l'érosion cathodique en érosion bilatérale. De même, l'arc de fermeture persiste pendant toute la durée du rebond engendrant la soudure des contacts au début de l'arc et à la fin. Enfin, cette modification des mécanismes de transfert conduit à des comportements différents entre matériaux. Seul l'utilisation conjointe de dispositifs complémentaires de réduction d'arc et de matériaux plus adaptés assurera une coupure fiable des arcs sous 42 VDC.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (107 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : Références en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2004/103
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.