Ligands azotés, ruthénium et substitution allylique : catalyse régiosélective et induction asymétrique

par Mbaye Diagne Mbaye

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Bernard Demerseman.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La substitution allylique catalysée par des complexes de ruthénium constitue un outil supplémentaire et récent pour la formation de liaisons carbone-carbone et carbone-hétéroatome. La coordination d'un cycle pentaméthylcyclopentadiénique et de trois atomes d'azote apportés par des ligands acétonitrile, diimine ou bipyridine, constitue le fondement d'une importante catégorie de complexes stables du ruthénium. Selon la nature des ligands porteurs des atomes d'azote, des complexes allyliques isolables et caractérisés, sont formés par addition oxydante de dérivés allyliques organiques. Les complexes ont été engagés en tant que nouveaux catalyseurs de réactions de substitution allylique et permettent des processus régiosélectifs, parfois énantiosélectifs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 184 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2004/35
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.