Intérêt des lipoprotéines à faible densité (LDL) du jaune d'oeuf de poule dans la cryoconservation de la semence bovine : validation d'un nouveau dilueur et approche du mécanisme d'action

par Lamia Amirat

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Daniel Tainturier.

Soutenue en 2004

à Rennes 1 .


  • Résumé

    De nombreuses demandes ont été formulées afin de remplacer le jaune d’œuf de poule dans les dilueurs de la semence bovine par ses lipoprotéines de faible densité (LDL), qui s'avèrent être responsables de l'effet cryoprotecteur. Ces LDL peuvent être extraites de façon industrielle (brevet n : 0100292). Un dilueur à 8% de LDL, donne après congélation-décongélation, deux fois plus de spermatozoïdes mobiles qu’un dilueur témoin contenant 20% de jaune d'œuf (61% contre 30% respectivement). Ce résultat est modulé en présence de 10 mM de glutamine (65%). In vitro, le taux de segmentation des embryons est plus élevé pour les ovocytes fécondés avec les spermatozoïdes congelés-décongelés dans le dilueur LDL en comparaison avec le dilueur jaune d'œuf (63% contre 55%). La fertilité est donc maintenue puisque des blastocystes sont obtenus après 8 jours de culture in vitro (22% avec les LDL et 24% avec le jaune d'œuf). De plus, les LDL offrent (avant, pendant et après congélationdécongélation) une meilleure protection des membranes plasmiques et des acrosomes des spermatozoïdes que le jaune d'œuf. Du point de vue biochimique des échanges d'acide gras entre les phospholipides membranaires et ceux des LDL (acide oléique, acide docosahexaenoique) ont été mis en évidence. Ce procédé industriel d'extraction des LDL réduit voire élimine les éventuelles contaminations bactériennes (salmonelles, staphylocoques) initiales du jaune d'œuf. Ainsi, le nouveau dilueur LDL, offre de meilleurs résultats que le dilueur jaune d'œuf, c'est un milieu défini et sans risques sanitaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 289 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2004/
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.