La seigneurie de Civray à la fin du Moyen-Âge : (XIVe-XVe siècles) : crise ou immobilisme ?

par Christelle Paulette Yvonne Nordey-Sancé

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Stéphane Boissellier.

  • Titre traduit

    ˜The œseigniory of Civray at the end of the Middle Ages : (XIVth-XVth centuries) : crisis or opposition to progress ?


  • Résumé

    La seigneurie poitevine de Civray au bas Moyen Âge occupe un vaste territoire ballotté par la guerre de Cent Ans et la crise en découlant. La châtellenie apparaît au début du XIè siècle. La ville s'organise autour de deux pôles : le vieux Civray avec le château et l'église Saint-Clémentin et le nouveau Civray, dans une enceinte regroupant l'église Saint-Nicolas, les halles et un peuplement plutôt bourgeois et noble. Les faubourgs accueillent une population d'artisans. Les deux prieurés et la commanderie ont des revenus difficiles à estimer mais exercent leur influence par les sacrements. Le groupe des notables, dont peu accèdent à la noblesse, compte de plus en plus de petits officiers de justice face à la faiblesse des bourgeois et des marchands. La société est dominée par une petite noblesse locale que les affres de la guerre ne semblent qu'effleurer : immuabilité de la rente, maintien des familles sur leurs fiefs. Les paysans sont enracinés dans des systèmes séculaires et acculés par l'alourdissement des charges seigneuriales et royales. Les phénomènes liés à la crise n'ont eu que peu de retentissements sur le Civraisien, plus enclin à l'immobilisme qu'à l'innovation


  • Résumé

    The Poitevine seigniory of Civray occupies a vast territory at the end of the Middle Ages, tossed between the Hundred Year's War and the crisis rising afterwards. Its appears at the beginning of the 11th century. The town is organized around two poles : the old Civray with the castel and the Saint-Clementine's church and the new, in an enclosure, the Saint-Nicolas's church, the market and a rather middle-class and noble seetlment. The suburbs accomodate craftmen. The two priories and the commandery have incomes difficult to be estimated but exert their influence thanks to sacraments. The group of notables, of whom few of them reach the nobility, counts more and more small law officers facing the weakness of the middle-class and the merchants. The society is dominated by a local minor nobility that the pangs of the war seem only to affect lightly : immuability of the yield, maintenance of the families on their fiefs. The peasants are deeply rooted in secular systems and driven back by the heaviness of the seigneurial and royal taxes. The phenomena related to the crisis had only few repercussions of the Civrais population : more inclined to the opposition to progress than to innovation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (288, 176, 577 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. f. 16-41. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-2004-26(B)
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque Michel Foucault.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.