Du pouvoir royal à la chevalerie celestielle : deux systèmes de valeurs à travers la légende arthurienne (XIIe-XIIIe siècles)

par Catalina Gîrbea

Thèse de doctorat en Littérature médiévale

Sous la direction de Claudio Galderisi et de Dolores Toma.


  • Résumé

    La structure axiologique des romans arthuriens est dichotomique : d'une part un système de valeurs centré sur la royauté, de l'autre les valeurs propres à la chevalerie célestielle. Ces deux systèmes entretiennent un rapport concurrentiel. Les différences entre eux sont décelables à travers plusieurs facteurs. Ainsi, le principe électif s'exprime à travers la grâce divine pour la chevalerie appelée à la sainteté, et à travers la mécanique de la roue de Fortune pour la royauté et les chevaliers " terriens ". D'autre part, la royauté a une relation de domination avec les lieux, son but essentiel est de les rendre visibles et maîtrisables, alors que pour le chevalier qui aspire à l'élite celestielle la relation au lieu est de l'ordre de l'interprétation, sa mission étant celle de le purifier et de le rendre intelligible. Enfin, nous voyons l'émergence de la conscience individuelle avec la chevalerie sainte et celle de l'état moderne avec la souveraineté

  • Titre traduit

    From royal power to celestial knighthood : two systems of values throughout the Arthurian legend (XIIth-XIIIth centuries)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (VI-679 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 587-650. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque Saint Charles.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : THM.2004.POI
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-2004-23(B)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.