Grandmont : de l'ermitage à la seigneurie ecclésiastique : 12e-18e siècles

par Martine Larigauderie Beijeaud

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Jacques Péret.


  • Résumé

    Présentation et gestion de la maison-mère de Grandmont et de ses annexes du XIè siécle, à sa suppression en 1772. Les notions d'érémitisme, égalité entre frères lais et prêtres dominent jusqu'à l'intrusion du monde et de la politique, à partir des Plantagenêt. Dans la Marche, Grandmont passe au cénobitisme, connaît l'expansion au XIIIè siècle, en dépit des crises, des guerres. Les archives éclairent le temporel et les aspects sociaux, économiques de la seigneurie ecclésiastique ; elle impose un statut, prélève rentes, dîmes, exerce la justice. Les modes de faire-valoir (fermage plus que métayage) suivent la conjoncture. Les archives montrent la vie dans l'ombre du monastère et de ses dépendances ; la réussite matérielle de l'Ordre aboutit à sa suppression. Même s'il a pu réconforter des générations d'hommes par son secours spirituel, le monde grandmontain n'est pas seulement monastique. C'est une seigneurie écclésiastique, au fait de la gestion seigneuriale de chaque époque.

  • Titre traduit

    Grandmont : from hermitage to ecclesiastical seigniory : 12th-18th centuries


  • Résumé

    This study is about Grandmont and its economic development from the XIth century to its suppression, in 1772. Eremitism, equality between clerks and lay brethren prevailed until politics played a part with the arrival of the Plantagenets in la Marche. Coenobitism and expansion developed from the 1180s onwards, despite crises and wars. Rent books highlight the social and economic aspects of the Grandmontine seigniory, which imposed a social status, levied taxes and tithes and administered justice. Both temporalities and agriculture (métayage) evolved according to economic need. The archives reveal life in the shadow of Grandmont and its houses, the material success of the Order which finally causes its ruin. Even if it could comfort generations of people thanks to the spiritual help it provided, the Grandmontine world was not only monastic. It was an ecclesiastical seigniory aware of the seigniorial management of each period.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Centre d'archéologie et d'histoire médiévale des établissements religieux à Amiens

De l'ermitage à la seigneurie : l'espace économique et social de Grandmont, XIIe-XVIIIe siècles


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1310-[27] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. f. 24-103. Index.

Où se trouve cette thèse ?