Voix, regard et espace dans la création d'une identité narrative : pratique de l'autofiction dans l'oeuvre de Felisberto Hernández

par Laura Garcia de Klemm

Thèse de doctorat en Langues vivantes, études latino-américaines

Sous la direction de Fernando Moreno.


  • Résumé

    La mémoire et l'invention sont deux sources importantes de l'imaginaire de Felisberto Hernández. Les récits, pourtant, n'abandonnent jamais la sphère de la fiction. L'œuvre de l'auteur peut en effet être défini comme autofictionnelle puisque l'auteur apparaît dans ses nouvelles en tant que personnage. Le traitement spécifique de la voix, du regard et de l'espace narratif permettront au lecteur de faire des liens entre les nouvelles et de reconnaître un personnage-alter ego de l'auteur-qui se transforme d'un récit à l'autre. L'altérité, sujet cher a�� Hernández, est au cœur de son œuvre narrative

  • Titre traduit

    Voice, gaze and space in the creation of a narrative identity : self-fictional devises in the works of Felisberto Hernandez


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 351 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 330-351

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-2004-12(B)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.