La contribution de la mutualité à la création de la sécurité sociale en France : entre convergences sociales et divergences d'intérêts

par Jérémie Pontonnier

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de François-Paul Blanc.

Soutenue en 2004

à Perpignan .


  • Résumé

    La construction de l'Etat moderne associée aux philosophies des Lumières, ont peu à peu fait prendre conscience aux régimes politiques de l'intérêt réel de la mise en sécurité sociale des français, tant pour leur santé individuelle que pour le bien-être collectif de leur famille. C'est en partie cette construction du lien profond entre les sociétés mutualistes et leurs adhérents qui incitera l'Etat à reconsidérer ses dogmes minimalistes et charitables des politiques sociales. La contribution de la mutualité dans la construction contemporaine de la Sécurité sociale est définitivement positive au simple regard de l'histoire sociale de l'institution. Pendant des siècles, les formes mutualistes associatives ou corporatives ont été les seules à promouvoir le bien-être et la santé de leurs adhérents et ceux qui aspiraient à le devenir. Leur système unique, construit autour de la solidarité, a parfois semblé incompatible avec les intérêts collectifs du pays. Pourtant, à l'exception des divergences avec les pouvoirs publics concernant la préservation des avantages de leurs membres, les mutuelles ont toujours recherché le consensus qui avantageait la majorité de la population. L'ambition de ce travail n'a pas été de réétudier sommairement les péripéties historiques des sociétés mutualistes ou de livrer une nouvelle théorie de la construction de la sécurité sociale de 1945, mais plus simplement de donner une réalité de l'implication et de l'influence de la mutualité dans la protection sociale française jusqu'à l'avènement de notre système contemporain

  • Titre traduit

    The mutualite's contribution to the creation of the french social security system : converging social aims and diverging interest


  • Résumé

    The growth of the modern state, in connection with the philosophies of the Enlightenment, gradually brought the successive political regimes to realize their interest in providing social care for French people, not only with respect to their individual health but also for the general well-being of their families. The strong bond that developed between the mutual benefit societies and their members is in part what prompted the state to reconsider its social policies - until then minimalist and charity-oriented. From the view point of the social history of the institution, the contribution of the Mutualité to the building of the Social Security (Health care system) has certainly been positive. For centuries, the mutual associations or corporations were the only ones who promoted the well-being and the health of their members and those who aspired to become members. Their unique system, built on solidarity, has at times seemed incompatible with the collective interests of the Nation. Nevertheless, except for some differences of opinion with the authorities concerning the preservation of the advantages for their members, the mutual benefit societies have always sought a consensus that would be advantageous for the majority of the population. The aim of this study is not to review the historic facts of mutual benefit societies nor to conceive a new theory of the creation of the Social Security system in 1945, but to bring out the reality of the involvement and influence of the Mutualité in French health care up until the creation of our present system

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (526 f. )
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 356-366

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 2004 PON

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/PON
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1251-2004-18
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.