Analyse structurale et évolution tectonique des Andes vénézuéliennes nord orientales

par Leonardo Enrique Gonzalez-Montilla

Thèse de doctorat en Lithosphère

Sous la direction de Yves Hervouët.

Soutenue en 2004

à Pau .


  • Résumé

    La partie nord orientale des Andes de Mérida montre une suite d'évènements tectoniques complexes. Elle enregistre successivement: (1) le rifting jurassique avec la formation de grabens NE - SW dans lesquels se dépose la Fm. La Quinta; (2) l'orogenèse carai͏̈be (fini Crétacé supérieur - Oligocène précoce) avec la mise en place des nappes de Lara. Cette phase se caractérise par des plis d'orientation N070ʿ à N150ʿE; (3) la Fm. Morán et les unités carai͏̈bes sont remobilisées et déplacées vers l'ESE lors d'une compression ESE -WNW qui pourrait correspondre à la phase N105ʿE de Stéphan (1982), antérieure au Miocène moyen; (4) la phase andine, NW - SE à NNW - SSE, qui débute au cours du Miocène. Cette dernière est responsable de la naissance des plis NE - SW, qui proviennent parfois de la réactivation de grabens jurassiques. A proximité des accidents décrochants senestres subméridiens, la contrainte tourne dans le sens anti-horaire pour atteindre N100ʿE. Les relais de décrochements ou leur changement de direction créent des zones en transpression (structures en fleurs) ou en transtension (bassins rhomboédriques); (5) entre les failles d'El Empedrado et de Boconó, la contrainte actuelle est orientée NNE-SSW, ayant pour conséquence d'inverser le jeu des accidents subméridiens (senestres puis dextres). Le dénivelé important créé le long du bassin en transtension NE - SW de La Pastora entraîne une flexure de la couverture et la formation du plis de drapage de San Pedro. Au nord de la faille de Boconó et à l'est de la faille de Valera, le bloc de Trujillo est découpé en plusieurs compartiments par des failles décrochantes senestres sub-méridiennes. Nos observations de terrain dans les compartiments et à leurs limites, ainsi que les vecteurs glissements tirés des mécanismes au foyer des séismes confirment que le bloc de Trujillo s'échappe latéralement vers le nord ou le nord-est. A l'est de la faille d'El Empedrado, ce mouvement latéral est contrarié par la présence des nappes carai͏̈bes plus au nord.


  • Résumé

    The northeastern part of The Mérida Andes shows a consecution of complex tectonic events. There, they were recorded successively: (1) the Jurassic rifting with formation of NE - SW grabens in which the red sediments of the La Quinta Formation were deposited; (2) the Caribbean orogeny (the last superior Cretaceous at the early Oligocene) with the remobilization of the Lara napes to their current position. This phase is characterized by the presence of orientation N070ʿ to N150ʿE; (3) the Fm. Morán and the Caribbean's units were removed and displaced toward the ESE at the moment of the compression ESE - WNW that could correspond to the phase N105ʿE of Stéphan (1982), previous to the middle Miocene; (4) the Andean phase, NE - SW to NNW - SSE that begins in the Miocene. This last is responsible for the birth of the NE - SW folds that sometimes comes from the reactivation of Jurassic grabens. Close to the right slip subverticales fault, the efforts turns or they change their orientation in anti timetable to arrive to N100ʿE. The relays of the strike-slip fault or their change in direction believe transpression areas (structures in flower) or in transtension (rhomboedric basins); (5) between the El Empedrado and Boconó faults, the present constraint is oriented NNE - SSW, having for consequence to reverse the game of the subverticales accidents (senestrals, then dextrals). The important difference created along the basins in transtension NE - SW transtension of the La Pastora drags a flexure of the covering and the formation of the San Pedro "drapage" folds. To the north of the Boconó fault and the east of the Valera fault, Trujillo's block is cut in several compartments by subverticales left strike-slip faults. Our field observations inside these compartments and in their limit, as well as the taken slip vectors of the focal mechanisms of earthquakes, they confirm that Trujillo's block escapes laterally toward the north or the northeast. To the east of the El Empedrado fault, this movement lateral is counteracting for the presence of the Caribbean napes more to the north.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (241-22 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.219-234

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : US 456955
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04 PAUU 3022
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.