Composition conceptuelle basée sur la relation Tout-Partie.

par Nicolas Belloir

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Franck Barbier.

Soutenue en 2004

à Pau .


  • Résumé

    La composition est une préoccupation centrale dans la construction des applications par intégration de briques logicielles sur mesures ou standards. Dans ce cadre, la composition hiérarchique est une technique utile pour la construction de composants complexes et d'applications à base de composants <<~plus~>> élémentaires aussi appelés sous-composants. La spécification de la composition, appelée composition conceptuelle, définit la manière dont doivent être assemblés les composants entre eux. Toutefois, les moyens d'exprimer cette composition conceptuelle ne sont pas aujourd'hui suffisants, notamment dans le cadre de la composition hiérarchique. En particulier, UML qui est actuellement le standard de facto en modélisation, n'apporte pas de solution satisfaisante malgré sa récente évolution. Notre proposition s'appuie sur la relation Tout-Partie pour améliorer la sémantique de la composition conceptuelle au sens UML, c'est-à-dire en définissant un métamodèle et des contraintes OCL. Nous avons proposé une modification du métamodèle UML qui décrit une nouvelle relation de composition spécifique. Les contraintes OCL sont inspirées de l'identification d'un certain nombre de propriétés de composition résultant de l'étude menée sur la relation Tout-Partie. Un outillage a été développé pour offrir un cadre de composition. Il est composé d'un profil UML permettant la définition de modèles de composition basés sur notre proposition, d'un environnement contraint de composition permettant la description des propriétés spécifiées dans les modèles et d'une librairie permettant la définition et l'exécution de contrats de test basés sur les états.


  • Résumé

    Composition is a central preoccupation in application building from integration of either standards or tailor-made software units. In this context, hierarchical composition is a good technique to build both complex components and applications from "more" elementary components called sub-components. Component specification, also called conceptual composition, defines how components must be assembled. However, design capabilities are not enough in this domain. Specially, UML which is the de facto standard in design doesn't provide a satisfactory solution to this problem, despite its recent evolution. Our proposal is based on the Whole-Part relationship to increase semantic of conceptual composition (in the UML meaning), i. E. With definition of both a metamodel and OCL constraints. We have proposed a modification of the UML metamodel in order to define a new composition relationship. OCL constraints are inspired from the identification of numerous composition properties. Theses properties were identified from a study of the Whole-Part relationship. Tools have been developed to define a composition framework. It provide a UML profile allowing definition of composition models based on our proposal, a constrained composition environment allowing implementation of the specified properties from models, and a library allowing definition and execution of state-based testability contracts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 203 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.151-162

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : US 456951
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.