Effets des superantigènes B in vitro et in vivo dans un modèle de souris transgèniques humanisées

par Muriel Viau

Thèse de doctorat en Génie biologique et médical

Sous la direction de Moncef Zouali.

Soutenue en 2004

à Paris 13 .


  • Résumé

    Les superantigènes (SAG) produits par des agents pathogènes ont la capacité de fixer une grande partie des immunoglobulines indépendamment du paratope. Notre travail a eu pour but d'étudier l'impact des SAg sur le système immunitaire. Nous avons montré que la fixation des SAg entraîne l'internalisation rapide du récepteur suivie par celle du CXCR4. In vivo, il y a une diminution spécifique des cellules utilisant les gènes fixées par les SAG. Les cellules B-1 péritonales et les cellules de la zone marginale spécialisées dans l'"immunité innée" sont affectées. Enfin, l'utilisation thérapeutique des SAg dans un modèle d'autoimmunité a permis de retarder le développementprécoce de la maladie. Ainsi, nous avons mis en évidence un nouveau mécanisme utilisé par les agents pathogènes pour affaiblir la réponse immunitaire de l'hôte. La compréhension des mécanismes impliqués permettra de mieux combattre les infections par les souches bactériennes multi-résistantes aux antibiotiques.

  • Titre traduit

    In vitro and in vivo effects of aB cell superantigens in a model of transgenic mice


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 198 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2004 038
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.