L' image surréaliste comme figure de tension dans l'oeuvre poétique de Paul Eluard

par Assad Ramadan

Thèse de doctorat en Littérature francophone et comparée

Sous la direction de Bernard Lecherbonnier.

Soutenue en 2004

à Paris 13 .


  • Résumé

    L'image surréaliste relève d'une figure de tension qui est de nature purement imaginaire. Autrement dit, elle n'est pas fondée sur des données certaines, parce qu'elle n'est pas à être saisie ou à établie comme conforme à une poétique ou à une esthétique données. Le doute même sur sa possibilité est corollaire de son espace de tension interne. Puisqu'elle est là pour choquer, surprendre, mais surtout pas pour engager un travail de réflexion. Pour les surréalistes, celui-ci est de nature trompeuse. L'intervention de la conscience dans le parcours de l'image impose un cadre limitant son ouverture. L'image surréaliste dépend donc d'un sens métaphorique qui se trouve au niveau du texte même, et non pas dehors lui. Il ne faut pas ainsi la réduire à un simple rapport dénotatif. Notre travail consiste à présenter une approche de lecture dynamique de l'image surréaliste dans la poésie d'Eluard, à travers cinq chapitres successifs : 1) L'Image surréaliste comme figure du désir, 2) Le Temps poétique surréaliste, 3) La Parole poétique ouverte, 4) Lecture phénoménologique de l'image surréaliste, 5) Le Réel surréaliste face au réel historique.

  • Titre traduit

    ˜The œsurrealist image like figure of tension in the poetry of eluard


  • Résumé

    The surrealist image recovers from a figure of tension which is of purely imaginary nature. In other words, it is not based on certain data, because it is not to be seized or in established as corresponding to a poetics or to an aesthetics data. The doubt on its possibility is corollary of its space of internal tension. Because it is there to shock, surprise, but especially not to engage a work of reflection. For the surrealist, this one is of misleading nature. The intervention of the consciousness in the course of the image imposes a frame limiting its opening. The surrealist image thus depends on a metaphoric sense which is at the level of the text, and not outside he. It is not so necessary to reduce it a simple denotatif report. Our work consists in presenting an approach of dynamic reading of the surrealist image in Eluard's poetry, through five reprimands successive : 1) The image surrealist as figure of the desire, 2) the surrealist poetic time, 3) the open poetic word, 4) phenomenologic reading of the surrealist image, 5) surrealist poetic reality vis-a-vis with the real history.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(440 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 410-436

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2004 068
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.