L'antimaçonnerie en France à la Belle Epoque (1899-1914) : Vitalités et rivalités des organisations antimaçonniques : personnalités, mentalités, structures et modes d'action

par Michel Jarrige

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacqueline Lalouette.

Soutenue en 2004

à Paris 13 .


  • Résumé

    Dans les années 1880, Troisième République et franc-maçonnerie commencent à se confondre aux yeux des antimaçons qui vont alors essayer de s'organiser afin d'enrayer ce processus. Cette antimaçonnerie naissante institutionnalise et structure l'antimaçonnisme, conception qui s'oppose à l'idée même de franc-maçonnerie. Avec la recrudescence du conflit entre l'Etat et l'Eglise catholique, qui fait suite à l'affaire Dreyfus, les groupements antimaçonniques connaissent leur âge d'or entre 1899 et 1914. Ces quinze années d'affrontements autour de la question lai͏̈que ont changé le visage de la France et accentué la coupure de la nation en deux camps irréductiblement opposés. Liées à des degrés divers au catholicisme et aux courants politiques conservateurs ou antirévolutionnaires, les organisations antimaçonniques ont pris toute leur part au combat pour la défense des valeurs religieuses et patriotiques selon l'idée que s'en faisaient leurs chefs. Un dépouillement exhaustif des revues antimaçonniques (notamment La Franc-Maçonnerie démasquée et son fonds d'archives, La France chrétienne, La Bastille, La Revue antimaçonnique, la Revue internationale des sociétés secrètes) a permis de mettre en lumière la grande vitalité et les rivalités des groupements impliqués. Cette étude s'efforce de présenter des faits et des idées dans leur contexte politique et religieux. Deux approches ont permis de retrouver les racines et les clefs du mouvement antimaçonnique : d'une part, l'exposé du fonctionnement et des activités des organisations antimaçonniques ; d'autre part, l'analyse des mentalités et des doctrines qui sous-tendaient l'action de ces formations. In fine, il est montré comment se fit le lien entre des formes de pensée antimaçonniques, antirévolutionnaires et antisémites selon le modèle du XIXe siècle et l'antijudéo-maçonnisme propre au XXe siècle.

  • Titre traduit

    Anti-Masonry in France in the Belle Epoque(1899-1914) : Activities and rivalries of anti-Masonic organizations:personalities, mentalities, structures, and modes of action


  • Résumé

    In the 1880's, the Third Republic began to be associated with Freemasonry in the eyes of anti-Masons, who then began to organize themselves to check this process. This nascent anti-Masonry established and shaped anti-Masonism, a concept opposed to the very idea of Freemasonry. With the recrudescence of the conflict between the state and the Catholic Church following the Dreyfus affair, anti-Masonic groups achieved their golden age between 1899 and 1914. These fifteen years of confrontations on the subject of the separation of church and state would change the face of France and accentuate the splitting of the nation into two irreducibly opposed camps. Tied to varying degrees to Catholicism and to conservative or anti-revolutionary political currents, anti-Masonic organizations participated fully in the battle for the defense of religious and patriotic values according to the idea espoused by their leaders. Exhaustive scrutiny of anti-Masonic periodicals, notably La Franc-Maçonnerie Demasquée and its store of archives, La France Chrétienne, La Bastille, La Revue antimaçonnique, and La Revue internationale des sociétés secrètes, has shed light on the great activity and the rivalries of the groups involved. This study attempts to present the facts and ideas in their political and religious context. Two approaches have allowed the roots and the keys of the anti-Masonic movement to be rediscovered: on one hand, the exposure of the workings and activities of anti-Masonic organizations; on the other, an analysis of the mentalities and the doctrines underlying the actions of these groups. In conclusion, it is shown how the link was formed between the anti-Masonic, anti-revolutionary, and anti-Semitic forms of thought of the 19th century type and the anti-Judeomasonism belonging to the 20th century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(793 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 740-756

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2004 054
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.