Etude contrastive de certains types de mots composés japonais et français

par Hareo Takada

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Gaston Gross.

Soutenue en 2004

à Paris 13 .


  • Résumé

    Cette étude a pour but de mettre en évidence, à l'aide d'une méthode contrastive, l'organisation de la composition nominale du japonais et du français, à fin de pouvoir offrir un poteau indicateur à ceux qui, du point de vue de l'apprentissage stratégique, souhaitent enseigner le vocabulaire du japonais ou du français, langue étrangère, aussi bien qu'à ceux qui souhaitent l'apprendre du même point de vue. On a abordé quatre types de construction (i. D. Nom de Nom et Nom no Nom, Nom Adjectif et Adjectif Nom, Nom déterminé Nom déterminant et Nom déterminant Nom déterminé, et Verbe Nom et Nom Verbe) pour répondre à la question de savoir pourquoi un type de composition nominale typologiquement équivalent présente le plus souvent une différence de productivité entre le japonais et le français, alors que ce n'est pas le cas d'un autre. En vue d'expliquer ce phénomène dans le cadre du lexique-grammaire, on a examiné des propriétés transformationnelles et distributionnelles des deux langues.

  • Titre traduit

    Acontrastive study on some types of Japanese and French compound words


  • Résumé

    The objective of this study is to make clear, by a contrastive method, the organisation of Japanese and French nominal compounding, in order to togive a guidepost to those who wish to teach the vocabulary of Japanese or French as a foreign laguage, from a point of view of learning strategy, as well as to those who whis to learn it from the same point of view. Four types of construction (i. E. Noun of Noun and Noun no Noun, NounAdjective and Adjective Noun, modified Noun modifying Noun and Modifying Noun modified Noun, and Verb Noun et Noun Verb), were taken up as an objecti of study, in order to answer the question why a type of typologically equivalent nominal compounding shows more often a difference of productivity between the two languages, while another does not. In order to explain this phenomenon in the framework of lexique-grammaire, we examined some transformational and distributional properties of the two languages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 411 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 393-402

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2004 073

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004PA131004
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.