Le renouveau de la planification urbaine et la notion de projet urbain entre architecture et urbanisme : discours et pratiques 1970-2003

par Kamel Rahim

Thèse de doctorat en Aménagement de l'espace

Sous la direction de Jean-Pierre Frey.

Soutenue en 2004

à Paris 12 .


  • Résumé

    Ce travail cherche à comprendre ce que recouvre la notion de projet urbain comme règle et réalité dans les domaines de l'architecture et de l'aménagement de l'espace. Depuis son apparition dans les années 70, elle est utilisée dans la théorie pour l'ensemble des significations qu'elle véhicule et dans la pratique pour concrétiser l'urbain convoité par des opérations d'envergure. Par son pragmatisme, elle qualifie presque l'ensemble des formes urbaines en cherchant bien entendu à expérimenter de nouvelles idées et démarches mises en place par un certain nombre de spécialistes des théories urbaines. Par excès et effet de mode, elle se résume à elle-même en adoptant seulement une certaine rhétorique, un certain langage théorique ambitieux et des réalités contradictoires. S'agit-il alors d'une conséquence de la polysémie, de l'usurpation des théories sur l'urbain ou tout simplement d'un glissement sémantique ? Les lectures diachroniques et synchroniques des discours sur le " projet urbain " mettent en évidence des situations conflictuelles et des prises de position de la part des architectes et des aménageurs. Chacun définit son idée du projet et la défend jusqu'à en faire une démarche ou une théorie. Plusieurs méthodes sont ainsi émises. Elles se résument en quatre notions : le refus, le renouveau, la continuité et la complémentarité ; Le refus d'un urbanisme fonctionnaliste et d'une architecture totalitaire pour favoriser des logiques historiques, le renouveau des logiques sectorielles pour un urbanisme des réseaux, la continuité dans le processus de modernisation et enfin la recherche de la complémentarité entre la théorie et la pratique, entre l'analyse et le projet et entre les nostalgiques et les futuristes pour des logiques pragmatiques. La confrontation des principes théoriques avec la réalité urbaine montre la conformité de certaines théories avec quelques opérations. Ainsi, le " projet urbain " est étroitement lie�� aux différents programmes (VHS, DSQ, Banlieue 89, Grand projet urbain. . . ) en les enrichissant par quelques principes théoriques sur l'"urbain". L'intérêt de cette modeste contribution se tourne sur le développement d'un nouveau champ de recherche s'appuyant sur l'idée de la complémentarité des idées sur le projet et sur l'urbain

  • Titre traduit

    The revival of the city planning and concept of urbain project between architecture and town planning : discours and practical 1970-2003


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This thesis seeks to understand what covers the concept of urban project in French like rule and reality in the fields with architecture and installation of space. This expression is carrying many significations and new urban ideas. By effect of marketing and mediatization, it undergoes semantic slips and constitutes an ambitious rhetoric for contradictory realities. The ambiguity of its definition is summarised in four concepts : the refusal, the revival, the continuity and the complementarity in four concepts : the refusal, the revival, the continuity and the complementarity. The refusal of a functionalist town planning and a totalitarian architecture to support historical logic, the revival of sectoral logic to conceive a town planning of the networks, continuity in the process of modernisation, and finally, the complementarity between theory and the practice, between the nostalgic and the futuristic ones for pragmatic logic. The interest of this modest contribution turns to the development of a new field of research being based on the idea of complementarity between planning, town planning and the architecture conveyed by the concept of urban project.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (453 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.321-349. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Economie-Gestion.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3405
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.