Le mythe de Faust dans la littérature de langue allemande de la seconde moitié du XXe siècle

par Patrick Tchinda

Thèse de doctorat en Germanistique

Sous la direction de Erika Tunner.


  • Résumé

    La thèse s’interroge sur l’état du mythe de Faust dans la seconde moitié du XXe siècle. En appliquant la mythocritique, mise au point par Gilbert Durand, à une trentaine d’œuvres littéraires de langue allemande, elle montre comment ce mythe chemine dans une période de grands bouleversements qui fait osciller l’Occident entre modernité et postmodernité. Les œuvres étudiées se caractérisent par la présence intertextuelle de trois modèles ( « le mythe primitif », le Faust de Goethe, le récit mythique général) dont elles s’inspirent et qu’elles transforment. L’étude de ces transformations donne lieu aux trois grandes parties de la thèse. Comme résultats importants, le souci d’actualiser le mythe de Faust est dominant. Quelques tendances de déconstruction sont également révélées, auxquelles participent grandement les parodies. Le mythe reste cependant globalement perçu comme le drame symbolique de la condition humaine confrontée aux limites de la liberté. Il représente des visions contemporaines contrastées, tantôt optimistes, tantôt pessimistes. Des modifications de structures apparaissent toutefois, seules les aspirations du personnage mythique de Faust sont globalement préservées.

  • Titre traduit

    ˜The œmyth of Faust in the German language literature of the second half of the twentieth century


  • Résumé

    The state of the myth of Faust in the second half of the twentieth century is the main focus of the thesis. By applying the mythocritic, developed by Gilbert Durand, to about thirty German language literary works, it shows how this myth gains ground in a period of great upheavals having the West wavering between modernity and postmodernity. The works that are studied are characterized by the intertextual presence of three models (“the primitive myth”, Faust of Goethe, the general mythical story) by which they are inspired and which they transform. The study of these transformations gives rise to the three great parts of the thesis. As important results, we first notice that the will to update the myth of Faust is prevailing. There are also some tendencies to deconstruction, to which parodies contribute. Nevertheless, the myth remains overall perceived as the symbolic drama of the human being’s condition confronted with the limits of the freedom. It represents contrasting contemporary visions, sometimes optimistic, sometimes pessimistic. However, its structures change; only Faust’s aspirations are preserved.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (470 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 400-413. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.