Contribution à la modélisation des filarioses à "Onchocerca volvulus" et à "Loa loa" en Afrique centrale

par Sébastien Pion

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Parasitologie

Sous la direction de Michel Boussinesq.


  • Résumé

    L'onchocercose, parasitose provoquée par la filaire Onchocerca volvulus, est transmise par des diptères se reproduisant dans les cours d'eau rapides, les simulies. Elle constitue un problème de santé publique majeur en Afrique, où 18 millions de personnes sont infectées. La cécité, principale complication de la maladie, touche environ 300. 000 individus. Depuis les années 1990, la lutte contre l'onchocercose repose sur le traitement de masse annuel des populations par un médicament actif sur les embryons du parasite, l'ivermectine. L'impact des traitements ne peut être évalué que si l'on connaît bien la structure de population et la dynamique de transmission du parasite. Nos travaux ont permis de documenter ces points, ainsi que de préciser le poids démographique de l'onchocercose dans un foyer du centre Cameroun. Ceci devrait participer à la mise au point de modèles mathématiques prédisant l'effet à long terme des activités de lutte. Par ailleurs, les sujets parasités par une autre filaire, Loa Joa, étant à risque de développer une encéphalopathie après la prise d'ivermectine, nous avons également analysé la dynamique de transmission de ce parasite.

  • Titre traduit

    Contribution to mathematical modelling of filariasis caused by "Onchocerca volvulus" and by "Loa loa" in central Africa


  • Résumé

    Onchocerciasis, a parasitic disease caused by infection with the filaria Onchocerca volvulus, s transmitted by simuliid black flies that breed in fast-flowing streams. Onchocerciasis constitutes a major public health problem in Africa, where 18 million people are nfected Blindness, the most severe complication of the disease, affects 300. 000 individuals. Since the 1990's, onchocerciasis control is based upon annual large scale treatment of the populations by a drug which kills the embryonic stages of the parasite, ivermectin. A good knowledge of both the population structure and the transmission dynamics are necessary when one wants to assess the impact of the treatments. Our researches allow us to document these issues and aso the demographic burden of onchocerciasis in a focus of central Cameroon our results should contribute to adjust mathematical models developed to predict the ong term effects of control activities. In other respects. Patients infected with an other filarial species, Loa Joa, being at risk to develop adverse reactions, such encephalopathy, following ivermectin intake, we also analysed the transmission dynamics of this parasite.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 374 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 325-359

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.