Aspergillose pulmonaire invasive : interactions entre Aspergillus fumigatus et macrophage alvéolaire

par Bruno Philippe

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Jean-Paul Latgé.


  • Résumé

    L'aspergillose pulmonaire invasive (AI) due à Aspergillus fumigatus est une infection grave du malade immunodéprimé. Un modèle murin d'AI a montré que le macrophage alvéolaire (MA) représente la première ligne des défenses pulmonaires innées contre A. Fumigatus. Le killing est lent et fait intervenir les réactifs oxydants. Les corticostéroi͏̈des diminuent les capacités de killing en inhibant la production de réactifs oxydants par les MA. L'analyse du killing de A. Fumigatus par des MA de malades transplantés pulmonaires a montré des résultats similaires aux MA murins. La dose de corticostéroi͏̈des prise quotidiennenement > 0,25 mg/kg/j, la dose totale > 1,5 mg/kg/j et la période précoce < 6 mois après la transplantation ont été retrouvés comme facteurs diminuant le niveau de killing des conidies par les MA. Ces résultats démontrent le rôle essentiel du MA dans la résistance de l'homme à A. Fumigatus.

  • Titre traduit

    Pulmonary invasive aspergillosis : Aspergillus fumigatus-alveolar macrophage interactions


  • Résumé

    Pulmonary invasive aspergillosis (lA) due to Aspergllus fumigatus is a severe infection in immunocompromised patients. A murine model of invasive aspergillosis showed that alveolar macrophages (AM) are the first une of pulmonary innate defence against A. Fumigatus. The killing is slow and involves reactive oxidants intermediates. Corticosteroids decrease killing capacity of the AM du to an inhibition of reactive oxidants intermediates production. Killing study of lung transplant recipients showed similar resuits as murin AM. Several factors that influence the killing were identified daily dose of corticosteroids > 0,25 g/kg/d total dose> 1,5 mg/kg/d and early period post transplantation <6 months were found to decrease significatively the killing rate. These data demonstrated unequivocally that the alveolar macrophage is the first une of defence against A. Fumigatus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 305 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.