Étude du potentiel anti-tumoral de molécules anti-inflammatoires non stéroi͏̈diennes donneuses d'oxyde nitrique sur des lignées tumorales humaines de vessie et de prostate

par Sandra Huguenin

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Marie-Claude Jaurand.


  • Résumé

    Les Anti-Inflammatoires Non Stéroïdiens (AINS) sont des anti-inflammatoires bien connus dont les propriétés anti-tumorales ont été mises en évidence récemment, notamment dans le cancer du colon. Malheureusement, les effets secondaires des AINS, particulièrement au niveau gastro-intestinal, limitent leur utilisation. Grâce aux propriétés gastroprotectrices de l’oxyde nitrique (NO), une nouvelle classe de molécules a été développée : celle des anti-inflammatoires non stéroïdiens donneurs d’oxyde nitrique (NO-AINS). L’objectif du présent travail a été d’identifier, parmi plusieurs NO-AINS issus d’AINS différents, les dérivés nitrés les plus actifs et de déterminer si ces nouvelles molécules étaient capables d’induire la mort cellulaire et d’inhiber la multiplication des cellules tumorales humaines de vessie et de prostate. Les résultats ont mis en exergue l’intérêt potentiel des NO-AINS, et particulièrement du NO-sulindac (NCX 1102), comme agents thérapeutique dans les cancers urologiques.

  • Titre traduit

    Study of the anti-tumoral potential of nitric-oxide-donating non steroidal anti-inflammatory drugs (NO-NSAIDs) on tumoral human bladder and prostate cell lines


  • Résumé

    Non Steroidal anti-inflammatory Drugs (NSAIDs) are well known anti-inflammatory molecules. Their anti-tumoral potential has recently been identified. Unfortunately, their secondary effects, particularly on the gastrointestinal tract, are limiting their use. Using the gastroprotective properties of nitric oxide (NO), a new class of molecules has been developed: the NO-donating Non Steroidal anti-inflammatory Drugs (NO-NSAIDs). The aim of this work was to identify, among several NO-NSAIDs obtained from different NSAIDs, the most active nitro-derivatives and to determinate if these new molecules were able to induce apoptosis and to inhibit the proliferation in human tumoral bladder and prostate cell lines. The results emphasized the potential interest of NO-NSAIDs, and particularly the NO-sulindac (NCX 1102), as therapeutic agents against urological cancers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 172-197

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.