Étude de la désagrégation des comprimés pharmaceutiques par l'approche de la mécanique de la rupture et par l'étude du développement d'une force de gonflement au sein des compacts

par Christine Hersen

Thèse de doctorat en Pharmacotechnie

Sous la direction de Pierre Tchoreloff.


  • Résumé

    Les super-désintégrant sont couramment inclus dans la formulation des comprimés pharmaceutique. Différentes théories portant sur leurs mécanismes d'action ont été proposées, toutes indiquent la nécessité d'une pénétration rapide de l'eau au sein du compact induisant le gonflement des particules de délitant. Néanmoins ces mécanismes restent mal connus. Dans cette étude, l'influence de la nature et de la concentration en délitant, de l'humidité relative et de la porosité des compacts sur leurs propriétés mécaniques (micropresse prototype, Digipharm) et sur le développement d'une force de gonflement en leur sein ont été examinés et comparés. A une échelle macroscopique, les propriétés mécaniques et les forces de gonflement diminuent quand l'humidité relative et la concentration en délitant augmentent. Au niveau microscopique, le gonflement des particules de délitant entraîne la formation de microfissures. Le gonflement agit en fragilisant et rompant les liaisons interparticulaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (329 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04PA114841 B
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6571
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.