Étude chimique et biologique des neurotoxines d'Annona muricata L. (Annonaceae) pouvant être impliquées dans la survenue des parkinsonismes atypiques en Guadeloupe

par Pierre Champy

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Alain Laurens.

Soutenue en 2004

à Paris 11 .


  • Résumé

    En Guadeloupe, la proportion des parkinsoniens présentant des syndromes atypiques résistant à la dopathérapie est anormalement élevée. Ce phénomène ne semble pas limité à l'archipel. Les individus touchés, parfois relativement jeunes, sont fortement handicapés. Leur espérance de vie est très réduite. Une étude épidémiologique a mis en évidence un lien entre la survenue de ces parkinsonismes et la consommation de plantes de la famille des Annonaceae à des fins alimentaires ou médicinales. Au cours de cette thèse, nous avons contribué à l'évaluation chimique et biologique de la neurotoxicité potentielle de ces végétaux par l'étude Annona muricata, Annonaceae la plus consommée en Guadeloupe. Un fractionnement bioguidé de ses feuilles a désigné les alcaloïdes isoquinoléiques et les acétogénines comme des neurotoxines potentielles. La caractérisation de ces métabolites dans des tisanes de feuilles, un nectar commercial et la pulpe du fruit a été effectuée par spectrométrie de masse MALDI-TOF. Cette étude a confirmé la présence d'alcaloïdes et a révélé celle d'acétogénines dans tous les produits testés. Une évaluation des quantités des deux classes de métabolites ingérées par les consommateurs a été réalisée. Une étude biologique de l'annonacine, principale acétogénine de l'arbre, a été menée in vitro et in vivo. La molécule induit, en intoxication sub-chronique systémique chez le rat, une neurodégénérescence étendue particulièrement marquée dans les ganglions de la base et le mésencéphale, schéma compatible avec les examens anatomopathologiques de patients guadeloupéens. Elle indique de plus que les neurones dopaminergiques ne présentent pas de sensibilité accrue à l'inhibition généralisée du complexe I. L'ensemble de ces résultats renforce l'hypothèse du rôle étiologique des Annonaceae dans les parkinsonismes atypiques guadeloupéens. Il souligne la contribution prépondérante des acétogénines, et indique que ces dernières sont principalement apportées par l'alimentation

  • Titre traduit

    Chemical and biological study of the neurotoxins of Annona muricata L. (Annonaceae) possibly implicated in the atypical parkinsonisms in Guadeloupe


  • Résumé

    In Guadeloupe (French West Indies), the proportion of parkinsonian patients with atypical syndromes is abnormaly high. An epidemiological study linked the occurence of these parkinsonian syndromes with the consumption, for alimentary and medicinal purpose, of plants of the Annonaceae family. We contributed to the evaluation of the putative neurotoxicity of Annona muricata L. , the most consumed in guadeloupe. A bioguided fractionation of the leaves led to the identification of two classes of potential neurotoxines: isoquinoline alkaloids and annonaceous acetogenins. A qualitative an quantitative study (using MALDI-TOF MS) of these metabolites consumed in real-life situations was conducted. A biological study of annonacin, the major acetogenin of the tree, was conducted in vitro and in vivo. In rats this molecule induces, by sub-chronic intravenous infusion, a widespread neurodegeneration predominating in the basal ganglia nuclei and in the mesencephalon. These data reinforce the ætiological hypothesis, emphasize the contribution of acetogenins, and indicate that these molecules are mostly brought through alimentation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 357 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 301-347

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04PA114836 B
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6727
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.