Etude de la microflore digestive au cours de la maladie de Crohn par une approche moléculaire ciblant les ARNr 16S

par Philippe Seksik

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Philippe Marteau.

Soutenue en 2004

à Paris 11 .


  • Résumé

    La maladie de Crohn (MC) est une maladie de cause inconnue, se caractérisant par une inflammation focale du tube digestif De nombreux arguments incriminent la microflore dans sa pathogénie. Nous avons étudié la microflore fécale et muqueuse a au cours de la MC par des méthodes indépendantes de la culture: composition en groupes phylogénétiques par hybridation quantitative en dot-blot, analyse comparée de la biodiversité d'espèces dominantes par électrophorèse dénaturante en gradient de température et analyse de la microflore dominante fécale par la technique de l'inventaire moléculaire. Nos résultats sont concordants avec une augmentation des entérobactéries, une diminution des bifidobactéries et la présence de bactéries inhabituelles en dominance au cours de la MC par rapport au témoins. La microflore associée aux muqueuses, différente de la microflore fécale, paraissait stable chez un même individu de l'iléon au rectum quelque soit le statut clinique (MC, sujets sains). Au cours d'une poussée de MC chez un individu, les microflores dominantes associées aux muqueuses en zone ulcérée et non ulcérée étaient similaires

  • Titre traduit

    Study of intestinal microflora in Crohn's disease by a molecular approach targeting 16S ribosomal ribonucleic acids


  • Résumé

    The cause of Crohn's Disease (CD), a focal inflammatory bowel disease, remains unknown. Several lines of evidence support the role of the microflora in its pathogenesis. We have studied fecal and mucosa-associated microflora during CD using culure-independant techniques: quantitative dot-blot hybridization for the composition in phylogenetic groups, temporal temperature gradient gel electrophoresis for comparison of the bacterial biodiversity and molecular inventory technique for the dominant species distribution. Our results are consistent with an increase in Enterobateria, a decrease in Bifidobacteria and the finding of unusual dominant species in fecal samples of CD compared with controls. Mucosa-associated microflora differed from fecal microflora and appeared stable from ileum to rectum in a same individual irrespective of his clinical status (CD or controls). During active CD, microflora associated with mucosal ulcerations was similar to microflora. Associated with adjacent non ulcerated mucosa

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 191 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 176-191

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04PA114835 B
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6814

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004PA114835
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.