Devenir des virus entériques humains en milieu marin : apport des VLPs (Virus Like Particles) pour la purification des coquillages

par Fabienne Loisy

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Jean Cohen.

Soutenue en 2004

à Paris 11 .


  • Résumé

    Cette thèse s'est développée selon deux axes de recherche: l'amélioration de la détection des norovirus (humains et animaux) et des rotavirus, et l'évaluation du potentiel des VLPs comme substitut viral pour l'étude de leur devenir en milieu marin. Le point majeur concernant l'optimisation de la détection est la mise au point de la détection des norovirus par RT-PCR en temps réel. La seconde partie du travail a permis de mettre en évidence le potentiel des VLPs de RV et de NV à se substituer aux virus natifs, prouvé par une étude de stabilité des particules en eau de mer naturelle. Grâce à leur caractère non pathogène, la longue persistance des VLPs RV dans les coquillages a été démontrée en conditions naturelles (huîtres sur estran). Les études de fixation des VLPs NV sur les tissus d'huîtres ont montré une fixation spécifique sur divers tissus


  • Résumé

    This work was developed following two research axes: the improvement of norovirus (human and animal strain) and rotavirus detection, and the evaluation of VLPs as a viral substitute for studying their comportment in marine environment. The main point concerning the method optimisation was the development of real-time RT-PCR for norovirus detection. The second part of the work has demonstrated the potential of norovirus and rotavirus VLPs as a viral surrogate as proven by the study of their stability in seawater. As VLPs are non-pathogen particles, the long persistence of rotavirus VLPs in shellfish has been shown in natural conditions (oysters on marine estuaries). The studies of Norwalk virus VLPs attachment to oyster tissues have demonstrated a specific binding to some tissues

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 231 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 211-222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04PA114826 B
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6659
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.