Physiopathologie de la diarrhée à rotavirusMécanismes de la sécrétion nette de chlore dans le modèle de jeune lapin

par Mathie Lorrot

Thèse de doctorat en Microbiologie. Parasitologie

Sous la direction de Monique Vasseur.

Soutenue en 2004

à Paris 11 .


  • Résumé

    Chez les lapins infectés par le rotavirus, la concentration de Cl- dans la lumière intestinale est biphasique, avec une absorption nette à J1 et J2 suivie d'une sécrétion nette, modérée et significative à J7. Les différentes activités du symporter Cl-/H+, AE2, (transport de Cl- couplé au proton, échange Cl-/anion et conductance de Cl-) dans les membranes de bordure en brosse (BBM) villositaires purifiées d'intestin grêle entier sont toutes similairement activées par l'infection. Au contraire, AE2 dans les BBM des entérocytes isolés des cryptes n'est pas modifié par l'infection. Nous concluons que la diarrhée à rotavirus se caractérise par une réabsorption villositaire massive de Cl- non accompagnée d'hypersécrétion crytique. Ces mécanismes, avec la malabsorption de glucose, diffèrent totalement de ceux induits par les entérotoxines bactériennes et clarifient le mode d'action de l'entérotoxine NSP4.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 109-23 f.-[22] f. de pl.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 90-109

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04PA114816
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.