Signatures et modélisations du chauffage coronal turbulent à micro-échelles

par Eric Buchlin

Thèse de doctorat en Terre, Océan, Espace. Astrophysique et instrumentation associée

Sous la direction de Jean-Claude Vial et de Marco Velli.


  • Résumé

    En physique solaire, la complexité de la turbulence magnétohydrodynamique (MHD) et les très petites échelles qu'elle génère nous suggèrent d'aborder le problème du chauffage de la couronne solaire d'une manière statistique. L'analyse statistique des observations et des simulations numériques permet d'y détecter des signatures communes de turbulence, d'intermittence, et de chauffage aux petites échelles. Nos simulations numériques simplifiées modélisent une boucle coronale, dans laquelle se propagent des ondes d'Alfvén. Les interaction non-linéaires entre ondes sont modélisées par des automates cellulaires, puis par des shell-models. Les résultats de ces modèles de boucle sont en accord avec les observations. De plus, le modèle basé sur les shell-models montre des signes d'intermittence. L'analyse de ces modèles et de leur comportement en fonction de leurs paramètres donne des informations sur les mécanismes de chauffage de la couronne et des indices sur l'interprétation des observations. Nous exploitons ensuite les champs d'intensité et de vitesse observés par le spectrographe SoHO/SUMER en 1996 dans le Soleil calme. Les statistiques des ces champs, notamment du champ d'intensité (le champ de vitesse étant malheureusement trop bruité) nous informent sur la nature turbulente de la couronne et sur son intermittence. Les écarts entre les estimations par différents auteurs des distributions d'événements observés dans la couronne nous conduisent enfin nous intéresser aux définitions possibles d'un événement. Après avoir clairement exposé ces définitions, nous les comparons, en utilisant des signaux d'intermittence plus ou moins forte.

  • Titre traduit

    Signatures and models of turbulent coronal heating at small scales


  • Résumé

    In solar physics, the complexity and small scales generated by magnetohydrodynamic (MHD) turbulence suggest to tackle the problem of the heating of the corona using statistics. The statistical analysis of observations and of numerical simulations allow to detect common signatures of turbulence, intermittency, and small-scale heating. Our simplified numerical simulations model a coronal magnetic loop, in which non-linearly interacting Alfvén waves propagate. As we need statistics, we need to simplify these interactions: we have chosen to model these interactions by cellular automata on one hand, and then by shell-models on the other hand. The results of these loop models are consistent with observations. Furthermore, signatures of intermittency can be found in the shell-model-based model, which includes a better representation of the non-linear terms of MHD than the cellular automata model. The analysis of these models and of their parametric behavior gives some information on the heating mechanisms in the corona and some clues about the interpretation of observations. We also analyze the intensity and velocity fields observed in 1996 on the quiet Sun with the SoHO/SUMER spectrograph. The statistics these fields (mainly the intensity field, as the velocity field is regrettably too noisy) acquaint us with the turbulent nature of the corona and with its intermittency. The discrepancy between the distributions of events observed by different authors in the corona leads us finally to interest ourselves to the different possible definitions of an event. We give a comprehensive set of such definitions and we compare them, using lowly and highly intermittent signals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 218 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 181-191

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2004)262

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : (043) BUC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.