Etude de facteurs transcriptionnels et post-transcriptionnels impliqués dans la spécification des cellules rétiniennes chez Xenopus laevis

par Sébastien Boy

Thèse de doctorat en Sciences biologiques. Biologie cellulaire et moléculaire du développement

Sous la direction de Muriel Perron.


  • Résumé

    La rétine est un modèle très utilisé pour étudier la neurogenèse chez les vertébrés car elle est organisée simplement en trois couches et contient peu de types cellulaires. De nombreux facteurs de transcriptions ont été impliqués dans la rétinogenèse et parmi eux les facteurs bHLH jouent un rôle important. Les activateurs bHLH activent la différenciation des rétinoblastes tout en favorisant la formation des neurones et en contrôlant leur spécification. Les bHLH répresseurs de leur côté tendent à restreindre la différentiation des rétinoblastes et à promouvoir la gliogenèse. Au cours de ma thèse, j’ai recherché des facteurs post-transcriptionnels impliqués dans la rétinogenèse puisque jusqu’à présent les seuls régulateurs géniques connus pour êtres impliqués dans ce processus étaient des facteurs de transcription. Je me suis plus particulièrement intéressé à l’un d’eux, une protéine liant l’ARN potentielle nommée XSEB4R. Par des expériences de surexpression et de perte de fonction, j’ai pu montrer que le gène Xseb4R était impliqué dans la rétinogenèse et qu’il avait une fonction proche de celle des bHLH activateurs. J’ai par ailleurs montré que certains de ces facteurs se trouvaient en amont de Xseb4R. Je me suis aussi intéressé à un autre nouveau gène, Xhes2 (Hairy Enhancer of Split), dont j’ai aussi mis en évidence la fonction durant la rétinogenèse. Ce gène codant un répresseur bHLH en plus de favoriser la gliogenèse comme d’autres gènes de cette famille, a aussi un rôle sur la spécificité neuronale. J’ai enfin aussi participé à la mise en évidence du rôle de la cascade hh dans le développement de l’épithélium pigmenté rétinien, tissu contiguë à la rétine neurale.

  • Titre traduit

    Study of transcriptionnals and post-transcriptionnals factors involved in retinal cell specification


  • Résumé

    Retina is an interesting model to study vertebrate neurogenesis because it is simply organised in three layers and contains only few cell types. Numerous transcription factors are involved in retinogenesis. Among them, bHLH factors play important roles. BHLH activators promote neural differentiation, neurons formation and specification. BHLH repressors tend to limit neuroblasts differentiation and promote gliogenesis. During my thesis, I aimed to isolate post-transcriptionnal factors involved in retinogenesis since genetic regulators so far known to be involved in this process are all transcription factors. I have focused my studies on one of them, a new putative RNA binding protein called XSEB4R. Using overexpression and loss of function experiments, I have shown that Xseb4R is involved in retinogenesis and has a function related to bHLH activators function. I have also shown that some of these factors are upstream Xseb4R. During my thesis, I have also been interested in another novel gene, Xhes2 (Hairy Enhancer of Split). I highlighted that, in addition to promote gliogenesis, as other genes of this family, it also controls neuronal specificity. I have also participated to the determination of the function of the Hedgehog cascade in the development of retinal pigmented epithelium, which is adjacent to neural retina.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 71-83

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2004)246
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.