Modélisation hétérogène non-hiérarchique

par Mokhoo Mbobi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Guy Vidal-Naquet.


  • Résumé

    Les systèmes embarqués sont naturellement hétérogènes et les outils actuels employés pour leur modélisation utilisent une approche hiérarchique, qui, bien qu'évitant l'explosion combinatoire du nombre d'interfaces entre différents modèles de calcul (MoCs), impose systématiquement un changement de niveau hiérarchique lorsque l'on passe d'un MoC à un autre. Or ce couplage entre la hiérarchie et les changements de MoC perturbe la structure du modèle, nuit à la réutilisabilité des composants, altère la modularité et réduit la maintenabilité des modèles. Cette thèse propose une approche non-hiérarchique qui découple les changements des MoCs de la hiérarchie. Elle repose sur l'utilisation de " Composant à Interface Hétérogène " (Heterogeneous Interface Component - HIC) qui dispose d'entrées et de sorties de natures différentes pour permettre la communication hétérogène dans le système et d'un Modèle d'Exécution Hétérogène Non-Hiérarchique dont la tâche est de restructurer le système en le partitionnant, i. E. , en créant des sous-systèmes homogènes à la frontière des comportements hétérogènes, puis, d'ordonnancer leurs activations en déléguant leur ordonnancement interne à leurs MoCs réguliers et d'exécuter le système. Cette approche présente plusieurs avantages : - l'utilisation de plusieurs composants hétérogènes au même niveau hiérarchique, - la séparation entre le flot de contrôle et le flot de données qui augmente la réutilisabilité des composants. - la spécification par le concepteur du comportement de son système à la limite des différents MoCs comme partie intégrante du système contribue efficacement à la modularité et à la maintenabilité des modèles.


  • Résumé

    Embedded systems are naturally heterogeneous. Currently, modeling tools used for modeling embedded systems use a hierarchical approach. This approach although avoiding the combinatorial explosion of the number of interfaces between models of Computation (MoCs) forces the change of hierarchical level when passing from one MoC to another. But, this coupling between hierarchy and model changing perturbs the structure of the model, affects the modularity and makes difficult the maintainability of the model. Moreover this coupling is harmfull to the reuse of the component. This thesis proposes a new approach that dissociates the MoC from this hierarchy. This approach uses two components : a "Heterogeneous Interface Components (HIC) " and a "Non-Hierarchical Heterogeneous Execution Model". A HIC have inputs and outputs of different nature to allow the heterogeneous communication in a system. The Execution Model reorganizes the system by partitionning, i. E. By creating homogenous subsystems at the border of the heterogeneous behavior. It schedules the activation of those subsystems and delegates their internal scheduling to their regular MoC. Finally it executes the system. This approach presents several advantages : the use of several components that use heterogeneous inputs or outputs at the same level of the hierarchy. The separation of control flow and data flow increases the reuse of the components. The explicit specification of the heterogeneous behavior of the system at the boundary between different MoCs as an integral part of the system, contributes efficiently to the modularity and the maintainability of the models.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 311 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.[295]-305

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2004)211
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004 MBO
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.