Synthèse totale d'alcaloi͏̈des de type crinine et de composés biaryliques pontés

par Claire Bru

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Catherine Guillou.


  • Résumé

    Dans le cadre de cette thèse, nous nous sommes intéressés à la synthèse totale d'alcaloïdes de type crinine, de la famille des Amaryllideceae. Notre stratégie de synthèse repose la formation d'un cycle à sept chaînons, avec création concomitante du carbone quaternaire caractéristique de cette famille, par réaction de Heck intramoléculaire. Ainsi, dans un premier temps, les synthèses de l'oxocrinine et de l'oxomaritidine ont été effectuées en sept étapes avec, respectivement, 22. 1% et 14. 8% de rendement. Dans un deuxième temps, la crinine, la maritidine et la buphanisine, éther méthylique de la crinine, ont été formées, en deux étapes, par réduction diastéréosélective d'énone suivie de l'inversion de configuration de l'alcool par SN2 ou par réaction de Mitsunobu. Les synthèses de la flexinine et de l'augustine, alcaloïdes possédant une fonction époxyde, ont été envisagées de multiples façons pour conduire finalement à l'époxy-alcool avec la stéréochimie adéquate. Malheureusement, les premiers essais d'inversion de configuration de l'alcool ont échoué et, n'ont donc pas permis d'accéder aux molécules naturelles cibles. Enfin, la synthèse de ces alcaloïdes a permis, par réarrangement de type diénone-phénol, de former à partir des intermédiaires spirodiénones, des dérivés biaryliques pontés, analogues de la buflavine, alcaloïdes des Amaryllidaceae.


  • Résumé

    Within the framework of this thesis, we were interested in the total synthesis of crinine-type alkaloids, belonging to Amaryllideceae plants. Our strategy is based on the formation of seven membered ring and on the simultanous creation of critical quaternary carbon by intramolecular Heck reaction. First, oxocrinine and oxomaritidine have been synthetised in seven steps in, respectively, 22. 1% and 14. 8% overallyield. Secondly, maritidine, crinine, its methyl ether, the buphanisine have been obtained, in two steps, by diastereoselective enone reduction, followed by SN2 alcohol inversion or by Mitsunobu reaction. The flexinine and augustine syntheses were considered in different ways to get, finally, the epoxy-alcohol with the correct stereochemistry. Unfortunately, the first attempts of alcohol inversion failed, our synthetical target was not obtained. Finally, dienone-phenol rearrangement of the synthetised spirodienone intermediates led to the bridged biaryl compounds, buflavine analogs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 216 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.204-208

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2004)210
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.