Etude et suivi des ions bromate au cours du traitement de potabilisation de l'eau

par Sandrine Bouland

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Antoine J. Montiel.


  • Résumé

    Cette étude a pour objet d'évaluer l'impact du traitement de potabilisation dans les conditions d'exploitation habituelles, , sur les teneurs en bromate et en bromure (précurseur des ions bromate) dans trois usines de production d'eau potable de la région parisienne. Une méthode analytique par chromatographie ionique couplée à un détecteur conductimétrique a été développée. La limite de quantification est de 2 et 5 æg/L respectivement pour les ions bromate et bromure. Les résultats obtenus montrent que la préozonation ne contribue pas à la formation d'ions bromate. Les ions bromate sont formés au cours de la post-ozonation et sont introduits au cours de la chloration. Etant donné que les teneurs en bromate dans les eaux produites par ces trois usines excèdent parfois les limites de qualité fixées par la législation française, des essais ont été entrepris en usine de manière à minimiser la formation des ions bromate sans nuire à la désinfection. L'ensemble des essais montrent la difficulté, voire l'impossibilité de respecter les critères de potabilité vis-à-vis du paramètre bromate. La dernière partie de l'étude est consacrée à l'évaluation de l'impact éventuelle d'acides aminés (la glycine, l'acide aspartique, l'acide glutamique et l'isoleucine) sur la formation des ions bromate. Les premiers résultats montrent que l'impact des acides aminés sur la formation des ions bromate semble dépendre du rapport molaire acide aminé/bromure, du pH et de l'acide aminé.


  • Résumé

    The object of this study is to evaluate the impact of drinking water treatment under usual exploitation conditions, on bromate and bromide concentrations in three waterworks upstream Paris. An analytical method based on ionic chromatography coupled with a conductivity detector was developed. The quantification limit of bromate and bromide is 2 and 5 æg/L respectively. The results obtained show that preozonation doesn't play a role in bromate formation. Bromate ions are formed during post-ozonation and are introduced during the chlorination step. Bromate concentrations encountered in drinking water produced by these three waterworks exceed the quality parameters fixed by French regulation, especially in summer. Studies were therefore realised in the plants to minimize bromate formation. The results show the difficulty or even the impossibility to reach the objective. The last part of the study is dedicated to the impact of amino acids (glycine, aspartic acid, glutamic acid and isoleucine) on bromate formation. The first results show that the impact of amino acid seems to depend on amino acid/bromide molar ratio, pH and on the nature of the amino acid.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 214 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.169-190

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2004)181

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04 PA11 2181
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.