Modélisation par méthodes intégrales des antennes de type circuit imprimé pour l'IRM

par Badr Kebaili

Thèse de doctorat en Mathématiques appliquées

Sous la direction de Bernard Bandelier.

Soutenue en 2004

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le travail effectué dans cette thèse s'inscrit dans le cadre de la recherche en Imagerie médicale. L'objectif de la thèse était de modéliser les antennes utilisées dans les appareils d'IRM appelées "Lignes de transmission à éléments distribués" en vue de réaliser un code de calcul, basé sur des méthodes numériques, capable de simuler la phase de réception du signal util émis par l'échantillon que l'on souhaite observé. Ces antennes sont basées sur le principe des lignes de transmission à fentes. Ils sont constituées de deux lignes de transmission séparées par un diélectriques; ces lignes peuvent avoir un ou plusieurs tours et possèdent chacune une fente. Les fentes sont en face l'une a l'autre ou diametralement opposées. Auparavant, ces antennes étaient modéliser comme étant un circuit RLC ou les lignes de transmission sont considérées comme une impédance équivalente (inductance, résistance) et le diélectrique joue le rôle d'une capacité distribuée. Dans ce travail nous avons proposé une modélisation mathématiques tridimensionnelles basées sur des méthodes variationnelles. Sachant que le problème est régi par les équations de Maxwell, nous sommes partis des équations de Maxwell harmonique pour aboutir à une formulation variationnelle adéquate aux antennes.

  • Titre traduit

    Modelling the printed circuit antennas used in MRI by boundary methods


  • Résumé

    The Work done in this thesis appears in the setting of research in medical Imagery. The objective of the thesis was to model the antennas used in the devices of IRM named "transmission Lines to elements distributed" in order to achieve a software, based on numerical methods, capable to simulate the phase of receipt of the signal given out by the sample that one wishes observed. These antennas are based on the principle of the transmission lines to cracks. They are constituted of two transmission lines separated by a dielectric; these lines can have one or several towers and can possess each a crack. The cracks are in the face one has the other or diametrically opposite. Before, these antennas were modeled as being a RLC circuit or the transmission lines is considered like an equivalent impedance (inductance, resistance) and the dielectric plays the role of a capacity distributed. In this work we proposed a modelling three-dimensional mathematics based on variational methods. Knowing that the problem is governed by theMaxwel's equations, we left from the harmonic Maxwell's equations to succeed to an adequate variational formulation for the antennas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.175-177

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2004)169
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.