Propriétés électroniques d'oxydes de métaux de transition

par Petr Cásek

Thèse de doctorat en Physique des solidesPhysique des solides

Sous la direction de Claudine Noguera et de Josef Humlíček.

Soutenue en 2004

à Paris 11 en cotutelle avec Masaryk University Brno , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Dans cette thèse nous présentons nos résultats théoriques sur deux types d'oxydes formés à partir d'éléments de métaux de transition. La première partie contient nos études des propriétés électroniques et de la structure cristalline de l'interface entre deux oxydes isolants [des films minces de titanate de strontium sur un substrat de MgO(001)]. Nos résultats montrent que seulement l'interface TiO2/MgO est stable et que la plupart des caractéristiques de vrai interface SrTiO3(001)/MgO(001) est reproduit déjà pour deux couches adsorbées (par exemple, zéro offset des bandes de valence, les distortions structurales, le transfert de charge, etc. ). On montre que l'énergie de formation d'une lacune d'oxygènes à l'interface est principalement déterminée par sa valeur sur la surface propre. La deuxième partie est consacrés à l'étude de la réponse optique de supraconducteurs à haute température critique. On a utilisé un hamiltonian à N corps et la théorie de perturbation à température finie. Nous explorons l'origine de l'accroissement de la conductivité observé (pour le dopage optimal de YBa2Cu3O(7-[delta])) près de 350 cm^(-1). On discute aussi la position et la forme des structures de la fonction spectrale effective W(w).

  • Titre traduit

    Electronic structure of transition metal oxides


  • Résumé

    In this work we report results of our theoretical studies of the electronic properties of two different types of transition metal oxides. In the first part, we concentrate on the structural and electronic properties of SrTiO3 overlayers on MgO(001) using density functional theory (DFT) within the local density approximation (LDA). In particular, we show that only the TiO2/MgO contact is thermodynamically stable, and that many characteristics of the true SrTiO3(001)/MgO(001) interface are recovered already when a SrTiO3 bilayer is adsorbed (e. G. , vanishing valence band offset, structural distortions, charge transfer, etc. ). Considering an oxygen vacancy at the interface, we show that its formation energy is basically determined by the one of the corresponding clean surface. In the second part, we focus on the optical response of the high-Tc cuprate superconductors. We use a simple many-body hamiltonian and the finite temperature perturbation theory to calculate the real part of the conductivity. In particular, we explore the origin of the onset located for optimum doped Yba2CU3O(7-[delta]) around ~ 350 cm^(-1). We also discuss the position and the shape of the peak in the effective spectral function W(w).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.121-126

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2004)15

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004PA112015
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.