L'adaptation de Shakespeare au cinéma : l'exemple de l'Othello d'Orson Welles

par Petra Christov-Bakargiev

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Francis Bordat.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail retrace l'adaptation de Shakespeare à travers l'histoire du cinéma et s'arrête particulièrement sur le cas exemplaire de l'Othello d'Orson Welles. L'analyse s'appuie sur une lecture structurale de la pièce et du film et se concentre sur la filiation entre eux, et entre leurs moyens d'expression. L'étude des thèmes, d'articulations structurelles et de la prosodie établit où et comment le réalisateur reste fidèle au texte ou s'en écarte. La thèse présentée ici est donc celle du paradoxe que constitue l'Othello d'Orson Welles, qui se révèle au plus près de la pièce lorsqu'il semble s'en éloigner le plus. Il se montre dans cette optique un montage inhabituel et un son incongru qui transcendent les difficultés logistiques que le film a rencontrées pour se faire à la fois l'expression fidèle de la pièce et la création novatrice d'un réalisateur américain. L'examen de la filmographie de Welles révèle enfin les liens de son œuvre avec celle de l'auteur de la Renaissance ; par la récurrence de certains thèmes et par l'intérêt soutenu manifesté pour le langage et son pouvoir. Othello le film est donc en effet un cas exemplaire d'adaptation filmique en ce sens qu'il exploite le langage " verbal ", l'image et le son comme parts intégrantes de la tragédie du More.

  • Titre traduit

    ˜The œadaptation of Shakespeare in film : the exemplary case of Orson Welles's Othello


  • Résumé

    This dissertation reviews the dynamics of Shakespeare adaptation throughout film history and singles out the exemplary case of Orson Welles's Othello. It founds its analysis on the structural readings of both play and film, examines the particular filiation between the two and their means of expression. The study of theme, structural articulations and prosody set down where and how the film director remains true to the text or veers from it. The thesis of this dissertation focuses then on the paradox of Orson Welles's Othello that reveals itself astonishingly closest to the play where the greatest liberties seem to have been taken. It is in this light that unusual cutting and sound recordings transcend the logistic difficulties the film encountered during its production to become part and parcel of Othello, at once incomparable expression of Shakespeare's play and creation of an American filmographer. Orson Welles's filmography finally links his œuvre to that of the Renaissance playwright in the topological recurrence of themes and his undaunted interest in language itself, its potential and power. Othello the film is indeed then an exemplary case of film adaptation in that it deals with speech, text, image and sound as part of the drama of the More, in themselves questions of adaptation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 435 f.
  • Notes : Thèse non corrigée
  • Annexes : Bibliogr. f. 367-415. Filmogr. f. 416-425. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-200
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.