Une place marchande cosmopolite : dynamiques migratoires et circulations commerciales à Naples

par Camille Schmoll

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Colette Vallat.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette thèse propose de mettre en lumière, à travers l'étude du cas napolitain, certains aspects émergents des dynamiques migratoires en Europe du sud. Naples, loin d'être un simple espace de transit dans des mobilités secondes en direction des régions septentrionales, est le lieu de multiples pratiques de circulation, parmi lesquelles un commerce transnational qui met en relation des espaces distants en Méditarranée et en Europe. Basé en premier lieu sur des observations et des entretiens semi-directifs, ce travail propose d'analyser l'organisation socio-spatiale de Naples en tant que place d'achat, ainsi que les trajectoires des commerçants qui la fréquentent. Les pratiques de mobilité des migrants commerçants ont des effets structurants sur les espaces marchands et de circulation : elle génèrent des modes de territorialisation originaux et des formes de cosmopolitisme au quotidien. Par ailleurs, la mobilité est un phénomène socialement transformateur, qui permet de mettre en oeuvre des stratégies de promotion sociale. Cependant, les réussites sont inégales et tous ne tirent pas profit de la même manière de la circulation commerciale.

  • Titre traduit

    A cosmopolitan marketplace : migratory dynamics and transnational trade in Naples


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to analyse, in light of the case of Naples, emerging issues related to the migratory dynamics in southern Europe. While Naples has been conventionally represented as a space of transit for immigrants directed to the northern regions of Italy and Europe, the city appears today to be a place of multiple practices of mobility, and particularly of practices of transnational trade capable of interconnecting distant Mediterranean and European regions. Drawing on direct observation and semi-structured interviews, the research investigates the socio-spatial organisation of Naples as a transnational marketplace alongside the trajectories of the migrants involved in these phenomena. It is showed the way in which mobility practices that are enacted by migrants have structuring effetcs on the trading places and the spaces of movement : in particular, it is argued that these practices give rise to emerging patterns of "re-territorialisation" and everyday cosmopolitanism. Furthermore, it is also showed the way in which mobility practices are socially relevant phenomena in that they allow migrants to pursue strategies of social advancement. Nevertheless, evidence shows that such strategies are unevenly successful and that individual trajectories are highly differentiated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (550 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 432-466

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Maison des sciences de l'homme et de la société. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-163 (1-2)
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T 1944-<1>
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T 1944-<2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3450
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.