Défauts de coopération et de coordination dans le modèle WS-PS

par Nicolas Sanz

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Olivier Favereau.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Dans ce travail, on se propose de mobiliser les notions de défauts de coopération et de coordination dans le but d'expliquer un certain nombre de dysfonctionnements du système économique, en particulier ceux qui contribuent à l'existence durable d'un niveau de chômage élevé. Le modèle de concurrence monopolistique semble particulièrement adapté à l'étude d'une telle problématique. Plus précisément, la version WS-PS ("Wage Setting-Price Setting") de ce modèle, dans laquelle les comportements de fixation des prix des salaires sont mis en avant, constitue un cadre théorique idéal pour analyser les causes et les conséquences globales des interactions entre les agents économiques qui en découlent. Une première version complète de ce modèle est présentée dans l'ouvrage de Layard et al. (1991). Ce modèle est initialement destiné à donner des fondements micro-économiques précis à l'existence du taux de chômage d'équilibre. Ce taux, ainsi que le niveau de salaire réel correspondant, sont déterminés par la confrontation d'une courbe de prix (PS), qui représente le résultat agrégé du processus de détermination des prix dans l'économie ainsi que le niveau de la demande de travail émanant des entreprises, et d'une courbe de salaire (WS), qui reflète les conséquences macro-économiques des modalités de fixation des rémunérations.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 212-222

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-151
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.