L'économie contre la culture ? : les délocalisations industrielles françaises au Maroc : études monographiques dans deux villes (Casablanca et Agadir)

par Brahim Labari

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Patrick Rozenblatt.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les délocalisations industrielles françaises au Maroc se situent dans le prolongement des rapports franco-marocains et sont porteuses d'un imaginaire néo-colonial. Elles ne se limitent pas à une opération économique de " l'histoire immédiate ". Le travail mené auprès des différentes parties prenantes rend compte de la centralité de l'enjeu économique de la délocalisation et de la prégnance du contexte sociétal quant à sa réception et à sa légitimation locale. Dans l'approche du marché marocain, la culture médiationnelle est réactualisée par le recours à un associé local, la connaissance du marocain demeure parcellaire et la domesticité sociale perdure dans les rapports sociaux. Les ressources et les contraintes locales revêtent des dimensions distinctes dans les deux villes étudiées, Casablanca et Agadir. Dans les deux cas, la délocalisation n'est pas une transplantation d'une usine " clés en main ", elle est légataire d'une démarche qui tient compte les spécificités locales. De même, les modes d'organisation du travail au sein des entreprises enquêtées sont, eux aussi, déterminés par les règles et valeurs locales.

  • Titre traduit

    Economy against culture ? : French delocalizations in Morocco : monographic studies in two cities (Casablanca and Agadir)


  • Résumé

    French industrial delocalizations can be seen as the prolongation of Franco-Moroccan relations. They are not limited to an economic operation of 'immediate history' but carry a neo-colonial imaginary. The work held with the interested parties accounts for the centrality of the economic issue in the delocalization. Further, it shows the importance of the social context in the reception and legitimization of delocalization. Three elements characterize the Moroccan market approach. First, the mediational culture is reactualized by resorting to local associates. Second, the knowledge of the Moroccan remains fragmented. Third, social relations remain marked by a domestic economy. Local resources and constraints show distinct dimensions in the two cities studied: Casablanca and Agadir. Nonetheless, both cases show that the delocalization approach takes local characteristics into account. In the same way, the work organization in the studied fields are determined by local rules and values.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 547 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 510-520. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-144
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.