Le Roi dans les Vies des saints mérovingiens

par Sabine Savoye

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Michel Sot.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les Vies de saints sont une source de l'histoire des rois mérovingiens. L'étude d'un corpus constitué des trois écrits hagiographiques de Grégoire de Tours, la Gloire des martyrs, la Gloire des confesseurs et la Vie des Pères, et de cinquante-six Vitae composées entre le début du VIe siècle et le milieu du VIIIe siècle, met en valeur l'importance des rois mérovingiens dans les vies des Saints : les rois se posent en interlocuteurs privilégiés des saints. Les hagiographes ont célébré les relations harmonieuses entre les saints et les rois. Forts de leur auctoritas, les saints agissent en patrons royaux : ils apportent leur aide et offrent leurs conseils aux rois. Le plus souvent, les rois respectent cette auctoritas, acceptent ce patronage et mettent leur pouvoir au service de l'Eglise : les hagiographes ont souligné l'excellence des règnes de Childebert Ier et Clotaire II. Mais quelques rois, Thierry II et Childéric II, et quelques membres du palais royal, Brunehaut et Ebroi͏̈n, bafouent l'autorité des saints et martyrisent certains d'entre eux. Sous leur règne, le regnum Francorum est secoué par des maux violents et leur mort est inévitable. La Bible, les Actes des martyrs et les premières Vitae, dont la Vie de Saint Martin, ont fourni aux hagiographes des modèles de relations entre le regnum et le sacerdotium facilement transposables au contexte de la Gaule mérovingienne.

  • Titre traduit

    ˜The œKing in Merovingian Saints' lifes


  • Résumé

    A source for Merovingian kings' history is the Saints' life. A corpus, made up of three hagiographical writings by Gregory of Tours -The Glory of the martyrs, The Glory of the confessors and the Life of the Fathers- and fifty-six Vitae composed between the begininng of the VIth century and of the VIIIth century, shows the importance of the Merovingian kings in the Saints' life : the kings appear as the saints' main partners. Hagiographers celebrate the harmonious relationship between saints and kings. Strengthened by their auctoritas, saints act royal patrons : they lend help and profer advice to kings. Kings often respect this auctoritas, accept this patronage and put their power at the Church's service : hagiographers have celebrated the excellence of Childebert I's and Clotaire II's reigns. A few kings however -Theudric II and Childeric II- and a few members of the royal palace -Brunhild and Ebroin- flout the saints' authority and bring some of them to martyrdom. During their reigns, violence disrupts the regnum Francorum and they must die. The Bible, the martyrs' Acta and the first Vitae, including Saint Martin's life, provide hagiographers with a model for th relationship between the regnum and the sacerdotium. This model is easily adapted to the context of Merovingian Gaul.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (961 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 899-922. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-118 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.