Banditisme et ordre public dans les campagnes de l'Empire romain

par Bruno Pottier

Thèse de doctorat en Histoire romaine

Sous la direction de Claude Lepelley.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les gouverneurs dans l'Empire romain, devant maintenir l'ordre public, la disciplina publica, réprimaient uniquement les seditiones urbaines et les latrones ruraux, à la définition extensible. Des auteurs d'actes de banditisme isolés, latrocinia, étaient communément assimilés, en droit romain, dans la documentation épigraphique, papyrologique et hagiographique, à de véritables latrones professionnels, suite au fantasme du crime organisé. Le IVe siècle a connu une nouvelle politique pénale, marquée par la responsabilisation des propriétaires terriens et l'assimilation des suspects de banditisme à ces criminels. Des crises de subsistance, l'augmentation brutale des impôts et de la conscription pouvaient causer des vagues temporaires de banditisme. L'existence de bandits populaires, des circoncellions, moines itinérants épris de justice sociale, et des Bagaudes gaulois, formant des groupes d'autodéfense face aux barbares, montre l'autonomie du monde paysan par rapport aux cités.

  • Titre traduit

    Bandits and public order in the countryside of the Roman Empire


  • Résumé

    In order to enforce public order in the Roman Empire, governors repressed those who fell into the widely-defined categories of urban seditiones and rural latrones. Culprits of isolated acts of banditries, latrocinia, were assimilated in roman penal law, in epigraphic, in papyrologic, in and hagiographic documentation, to professional outlaws, in response the fear of organized crime. In the Fourth century, a new penal policy which laid out the responsibility of domini and assimilation of suspects to criminals was enforced. Scarcity of grain, increasing taxes and recruitment requirements might have caused waves of bandit attacks. Popular bandits, circoncellions, monks with a concern for social justice, and Gallic Bagaudes, self-defence groups against barbarians, exemplify the autonomy of peasants from urban domination.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (979 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 942-979

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-110 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.