Economie politique de la Stratégie européenne pour l'emploi

par Gilles Raveaud

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Robert Salais.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Initiée en novembre 1997 lors du Conseil européen de Luxembourg, la Stratégie européenne pour l'emploi (SEE) se donne pour seul but explicite de coordonner les politiques nationales d'emploi. Pour nous, le rôle principal de la SEE est de diffuser un diagnostic des causes du chômage et des moyens d'y remédier. Ce diagnostic est pour l'essentiel celui de la thèse dite de " l'eurosclérose " développée durant les années 1980 en raison de la persistance du chômage de masse en Europe, qui fait porter la responsabilité du chômage sur la rigidité des institutions du marché du travail. Pourtant, l'analyse contemporaine montre que la flexibilité marchande n'est pas la seule solution au chômage. Malgré ce constat, l'ensemble des aspects de la SEE étudiés ici (histoire, inscription dans la politique macro-économique de l'UE, recommandations aux Etats, indicateurs utilisés, études de terrain auprès des acteurs) montre que l'orientation principale de la SEE est celle de la flexibilité marchande du travail. Pour cette raison, nous proposons de qualifier la SEE de politique " marchandisatrice ". Sur le plan méthodologique, notre problématique se centre sur le discours déployé tant par l'Union européenne que par les auteurs académiques. En termes théoriques, nous nous inscrivons dans le cadre de l'Economie des Conventions, ce qui nous permet de penser les questions de coordination ; de légitimité ; d'appareillage statistique de l'action publique ; de stabilité des représentations collectives.

  • Alternative Title

    Political economy of the European Employement Strategy


  • Résumé

    Launched in 1997 during the Luxembourg summit, the European Employment Strategy (EES) presents itself as a mere co-ordination procedure of national employment policies. To us, the role of the EES is above all to produce and promote a diagnosis of the causes of unemployment along the lines of the "Eurosclerosis" thesis, for which labour markets rigidities are at the roots of European unemployment. However, some successful countries have not put in place generalised deregulation, but forms of solidarity that include notably important resources devoted to the unemployed. Following the French Economie des Conventions school, we propose to label such policies "solidaristic conventions". Our extensive review of the EES (historical background; institutional and juridical framework; place within the macro-economic policy of the EU; field work among the French actors involved; analysis of recommendations issued) shows that this is not the way out promoted by the EES.

Consulter library

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Details : 2 vol. (449, 91 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 396-427. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB tested
  • Bibliothèque : Centre d'économie de la Sorbonne (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-100 (1-2)
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (IDHE) 04 RAV
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.