La fleur de France : étude sur les seigneurs d'Ile-de-France au XIIe siècle

par Nicolas Civel

Thèse de doctorat en Histoire des mondes médiévaux

Sous la direction de Colette Beaune.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    La terre et les hommes d'Ile-de-France sont dominés par les représentants de la puissance publique qui maintiennent l'ordre seigneurial. Ils contôlent les noeuds d'un réseau d'encadrement qui correspond au réseau hydrographique. Dans cet ensemble, les demeures aristocratiques sont les foyers du pouvoir politique. Les seigneurs lai͏̈ques issus de l'aristocratie carolingienne abandonnent progressivement les noyaux principaux au profit du Capétien. La reproduction du groupe aristocratique dépend du roi. L'agglomération des droits de la couronne dans les pays autour de Paris provoque la formation d'une région France dans laquelle les seigneurs lai͏̈ques sont les relais de l'autorité royale. Ils sont pourtant assaillis par le Capétien qui, avec le soutien des grands établissements ecclésiastiques, parvient à présenter les "guerres d'Ile-de-France" comme une lutte du bien contre le mal. Le topos du chevalier-brigand légitime l'annexion des grands foyers de peuplement franciliens par le roi.

  • Titre traduit

    ˜La œflur de France : the lords of Ile-de-France in the twelfth century


  • Résumé

    The land and the men of Ile-de-France are dominated by the representatives of the public power who maintain the seigniorial order. They control the nodes of a network of framing which corresponds to the hydrographic network. In this unit, the aristocratic residences are the hearths of the political power. The laic lords resulting from the Caroligian aristocracy gradually give up the principal cores with the profit of the Capetian. The reproduction of the aristocratic group depends on the king. The agglomeration of the rights of the crown in the pagi around Paris causes the formation of a France area in which the laic lords are the relays of the royal authority. They are however attacked by Capetians which, with the support of the great ecclesiastical establishments, manage to present the "wars of Ile-de-France" like a fight of the good against the evil. The topos of the knight-brigand legitimates the annexation of the large hearths of settlement by the king.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Brepols à Turnhout

La fleur de France : les seigneurs d'Ile-de-France au XIIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (510, LXXIV f.-[90] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-97 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Brepols à Turnhout

Informations

  • Sous le titre : La fleur de France : les seigneurs d'Ile-de-France au XIIe siècle
  • Dans la collection : Histoires de famille , 5
  • Détails : 1 vol. (602 p.)
  • ISBN : 978-2-503-52433-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 533-567. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.