L'écriture en jeu : Mandiargues et ses récits

par Dominique Durosini-Gras

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Claude Leroy.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    André Pieyre de Mandiargues (1909-1991) affectionne particulièrement le jeu quand il s'agit "d'être transporté plus loin par le jeu de la pensée et du langage". Ce travail explore "ce plus loin" dans ce qu'il a d'outrancier et d'ésotérique. Cette puissance souveraine de l'imaginaire louvoie entre règles et transgressions qui construisent le jeu poétique. Car être poète, voilà le dessein de la mise en jeu de l'écriture pour APM à la recherche d'une langue qui permette une "prolifération luxueuse du langage". Le rapport du jeu et de la poésie est étudié dans le corpus de ses oeuvres narratives qui sont ou s'apparentent à des romans. Ces oeuvres, fortement enracinées dans la mimicry et l'ilinx, catégories du jeu définies par Caillois, s'ouvrent à l'imaginaire baroque du poète : masques, théâtre, rêves, échos et miroirs, érotisme le plus noir, mythes et sacré, symboles et alchimie composent un puzzle qui, assemblé, dévoile la merveille du Grand-Oeuvre poétique.

  • Titre traduit

    Writing and playing : Mandiargues and his novels


  • Résumé

    André Pieyre de Mandiargues (1909-1991) particularly likes the play when it means "being transported further by the play of the thought and the language". This work explores this "further" to explain its extreme and esoteric extent. This sovereign power of imagination hedges between rules and transgressions that build the poetical play. Because being a poet, this is the intention of the bringing into play for APM's writing in search of a language that allows a "luxurious proliferation of the language". The relationship between play and poetry is studied in the corpus of his narrative works that are or are similar to novels. These works are strongly rooted in the mimicry and the ilinx, categories of the play defined by Caillois, they open up to the poet baroque imagination : masks, theater, dreams, echoes and mirrors, the darkest erotism, myths and the sacred, symbols and alchemy compose a puzzle which, assembled, reveals the marvel of the poetic Magnum Opus.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par l'Harmattan à Kinshasa [etc.], Budapest, Paris

Mandiargues et ses récits : l'écriture en jeu


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 423 f.-[1] f. de front.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 408-414. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-83
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par l'Harmattan à Kinshasa [etc.], Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : Mandiargues et ses récits : l'écriture en jeu
  • Dans la collection : Critiques littéraires
  • Détails : 1 vol. (270 p.)
  • ISBN : 2-296-00184-X
  • Annexes : Bibliogr. p. [267]-270
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.