L'aventure mathématique de la dialectique depuis Hegel : perspectives sur les visages contemporains du "problème de la dialectique" en épistémologie des mathématiques et de leur histoire

par Emmanuel Barot

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Michel Salanskis.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Avec Hegel naît le problème philosophique de la conjonction de l'historicité et de la rationalité des formations scientifiques, problème depuis lors central dans le champ continental. Ses schèmes dialectiques opèrent emblématiquement en épistémologie des mathématiques et de leur histoire, cette dualité répondant à l'exigence de rendre raison d'une double objectivité : celle des théories comme produits de l'histoire, celle des objets intrathéoriques. Les généalogies du marxisme, et de l'épistémologie rationaliste française (très affine au néo-kantisme dans sa rénovation du transcendantal) montrent les récurrences et les distensions qu'ont subi le terme de " dialectique " et le statut attribué aux méta-discours dialectiques, mais aussi la permanence d'une posture " constructiviste " de leur critique des concepts d'objet, d'existence et des formes diverses de réalisme mathématique. Cette synthèse historique conclut sur la nécessité et les voies possibles de la poursuite de l'aventure.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 479 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 455-470. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-81
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.