L'Ars notoria au Moyen Âge et à l'époque moderne : étude d'une tradition de magie théurgique (XIIe-XVIIe siècle)

par Julien Véronèse

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Colette Beaune.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'Ars notoria (art notoire) est une tradition latine de magie rituelle attribuée à Salomon et à Apollonius qui apparaît dans les fonds manuscrits au XIIIe siècle et bénéficie jusqu'à l'époque moderne d'un succès considérable ; elle promet la maîtrise parfaite du savoir enseigné dans les écoles et les universités. Une 1ère partie mesure l'importance du phénomène, avant de décrire les manuscrits et d'isoler les différentes versions d'un texte qui n'a cessé d'évoluer jusqu'au XIVe siècle. Se pose alors la question de l'origine. L'étude des manuscrits et des textes, couplée à l'examen d'autres sources (Gervais de Tilbury, Jean de Haute-Seille, etc. ), permet de soutenir la thèse d'une origine nord-italienne, voire même bolonaise d'un art magique placé initialement sous l'autorité de Virgile. Une 2e partie procède à une description et à une analyse des rituels proposés par les diverses versions éditées en annexe. Elle interroge la nature d'un art qui se définit comme sacrement pour preuve de son orthodoxie, pose la question de sa mise en pratique et de la sociologie de ses adeptes, et s'achève par un tour d'horizon des condamnations doctrinales (Thomas d'Aquin).

  • Titre traduit

    ˜The œArs notoria in the Medieval and Early Modern period : study of a tradition of theurgic magic (XIIth-XVIIth century)


  • Résumé

    The Ars notoria (notory art) is a latin tradition of ritual magic ascribed to Solomon and Apollonius, which appears in funds of manuscripts in the XIIIth century and is a great success untill the Early Modern Period ; it promises the perfect skill of knowledge teached in schools and universities. A first part assesses the phenomenon, describes the manuscripts and isolates the different versions of a text which never stops to change untill the XIVth century. But what is the origin of this text ? The study of the manuscrips and texts, and the analysis of others sources (Gervase of Tilbury, Johannes de Alta Silva, etc. ) allow to defend the thesis of the north-italian origin (more precisely in Bologna) of a magical art initially ascribed to Virgil. A second part conducts a description and an analysis of rituals given by the different versions edited in annexes. It examines the nature of an art which defines itself as a sacrament as a proof of its orthodoxy, asks the question of its practical side, interrogates the sociology of its practitioners, and finds an end in a survey of doctrinal condemnations (Thomas of Aquinas).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par SISMEL edizioni del Galluzzo à Firenze

L'Ars notoria au Moyen Âge : introduction et édition critique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1084 p.-[29] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [1045]-1068. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-78 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par SISMEL edizioni del Galluzzo à Firenze

Informations

  • Sous le titre : L'Ars notoria au Moyen Âge : introduction et édition critique
  • Dans la collection : Salomon latinus , 1
  • Détails : 1 vol. (309 p.-[16] p. de pl.)
  • ISBN : 978-88-8450-253-7
  • Annexes : Liste des manuscrits p. 297-298. Bibliogr. p. 299-300. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.