Le Conseil du sceau des titres (1859-1870) : héraldique, pinstitutions [sic] et société

par Philippe Lamarque

Thèse de doctorat en Histoire du droit et des institutions

Sous la direction de Jean-Luc Chassel.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le Conseil du sceau des titres près-le ministère de la Justice a établi un registre des accessoires du nom accordés aux titrés distingués par le souverain. Ce document officiel -original unique- est perdu depuis plus de quarante ans. In nécéssitait une reconstitution graphique. Chaînon manquant de l'histoire du droit et des institutions, il contenait des miniatures peintes mesurant 45x55 mm. Héritier de onze siècles, le droit héraldique applique en 1859 l'esprit du régime bonapartiste. L'intention du législateur subit des changements jusqu'en 1870. Napoléon III, qualifié d'"empereur des ouvriers et des Arabes", reste en quête de légitimité. Cet armorial reflète de sa personnalité et récuse deux dogmes historiographiques : la présumée perte d'influence des Carbonari et la coupure arbitraire entre la période autoritaire et celle dite libérale. Une prudente lecture allégorique et symbolique des écus le montre. Parallèlement aux enregistrements légaux, l'usage a reconnu l'existence d'autres armoiries de courtoisie, y compris les municipalités, qui eurent une portée institutionnelle et sociale. Enfin, cet armorial fut le dernier de toute l'histoire du droit français.

  • Titre traduit

    ˜The œherald council of the seal (1859-1870) : history, institutions and society


  • Résumé

    The herald council of the seal dor-to the law minister wrote a kind of domesday-book about the titles given by the throne. This unique official document was lost since more than forty years. It was necessary to rebuild one another. Missing chain in the history of the law, it contained small pictures 2,5x3 inches. After eleven centuries, the herald law of 1859 shows the spirit of Bonapartism. The intention of the lawyer changes until 1870. Napoleon IIIrd, called "emperor of the workers and the Arabs", needed legitimacy. This book shows his mind and destroys two historical dogmas : the supposed extinction of Carbonarism and the difference between the autocratic and the liberal periods. An allegoric and symbolic lecture may show it carefully. Yet, there are not only the legal titles, but also the courtesy and towns-own shields, which had a great place in the society. At least, this herald-book was the last in the French history.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 299 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 215-226. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-56
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.