Le problème philosophique de la conscience chez Dostoi͏̈evski

par Sandrine Guignard

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Didier Franck.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'étude propose une lecture de la conscience dans les oeuvres de Dostoi͏̈evski à partir de son intrication originelle dans l'organique et présente le phénomène d'accaparement comme déterminant cette relation essentiellement chosifiante de la conscience par le pulsionnel qui la porte au monde. Cette approche conduit à la dé-construction de toute définition métaphysique de l'homme afin de l'observer relativement à ce qui fonde et anime le vivant : le vouloir aveugle, le Dionysiaque. Cette inscription de la conscience dans la corporéité conduit à lire le sujet dostoi͏̈eviskien comme possédé et à étudier les manifestations de ce caractère monolithique : l'idée obsessionnel, l'état compulsif comme rapports au monde et à l'Autre. Ces différents modes d'expression de ce statut de la conscience remettent en question les notions d'intersubjectivité, d'être-avec et de sens commun pour la conscience chosifiée par l'organique jusqu'à ce qu'elle bute sue Autrui révélé comme résistance organique. Autrui, dans la relation érotique apparaît alors comme l'événement qui désunit la conscience du corps pour une métamorphose par la chair mais indique aussi comme limite à l'être-avec le retrait de la conscience dans l'organique qui signale une solitude ontologique irréductible et indépassable.

  • Titre traduit

    ˜The œphilosophical problem of the consciousness in Dostoi͏̈evski


  • Résumé

    The study presents a lecture of the sense of the consciousness in Dostoi͏̈evski's literature according to its primary adherence to the organic system and presents the "possession's phenomena" as a determination of the consciousness which explains the relationship from the impulse. This study describes the destruction of every metaphysical definition of the human condition in order to observe humanity acording to its origin : the impulse. Then, the characters found in Dostoi͏̈evski's literature seem to be captured by themselves, slave to desire and are determinded by obsession which can be translated by a compulsive idea or a compulsive behaviour. The,; common sense, universal sense loose their meaning until the meeting with the Other in the erotic relationship which metamorphoses body in flesh but also shows the limit imposed by the organic nature and that the ontological organic solitude can't counter-balanced by flesh.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 409 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 402-405

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-48
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.