Étude socio-anthropologique des joueurs d'échecs : des conséquences de l'exercice d'une pratique ludique sur la vie sociale

par Jacques Bernard

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Pierre Bouvier.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    La place du jeu dans la vie sociale et les conséquences de sa pratique sur le processus de socialisation des joueurs est analysé au travers de l'ensemble des joueurs d'échecs. Dans une perspective socio-anthropologique, l'étude des caractéristiques du jeu d'échecs permet de comprendre les causes de sa singularité et d'expliquer les raisons de son pouvoir évocateur. L'examen du milieu des échecs français met en lumière l'existence d'un espace anthropologique autonome qui possède sa propre hiérarchie, son langage, ses pratiques rituelles spécifiques, ses références culturelles. L'analyse porte sur différents aspects : les joueurs amateurs, les clubs d'échecs, les relations sociales qui se nouent lors des compétitions et sur les joueurs d'échecs professionnels dont le métier, la vie privée, les comportements de loisirs témoignent de ce que la pratique ludique rejaillit sur leur existence. L'étude de la place des joueurs d'échecs dans la société passe également par l'examen de la représentation du jeu dans la littérature, le cinéma, les médias. Cette perspective symbolique est enrichie par une investigation portant sur le statut social des joueurs, articulée autour du concept de déviance.

  • Titre traduit

    Socio-anthropological study of chess players : consequences of a play-practice upon social life


  • Résumé

    The place games hold within social life and the consequences of their practice upon the processes of socialization are analysed through the prism of the group of chess players. From a socio-anthropological perspective, studying of the characteristics of the game of chess allows both to understand the causes of its specificity and to explain the reasons for its suggestive power. A study of the French chess players' circle throws into light the existence of an autonomous anthropological space possessing its own hierarchy, language, ritual practices and cultural references. The analysis focuses on several aspects : amateur players, chess clubs, social relationships created during tournaments and professional chess players whose employement, private life and leisure behaviour show how the play-practice rebounds on all aspects of their existence. The study of the place chess players hold within society also calls for a study of the representation of the chess game in literature, films and mass-medias. This symbolical perspective is further enriched by a research on the social status on players, linked up together with the concept of deviance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 519 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 495-519

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-46
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.