Les générations du voyage dans A. O. Barnabooth : son journal intime de Valery Larbaud, dans Sur la route de Jack Kerouac et dans L'usage du monde de Nicolas Bouvier

par Simon Mercier

Thèse de doctorat en Littératures comparées

Sous la direction de Claude De Grève.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Au regard de l'histoire littéraire, la comparaison menée dans cette étude trouve son assise dans l'examen des contextes : circonstances précises qui constituent autant de modernités différentes favorisant, chacune, l'appel de l'ailleurs et l'éclosion du roman. L'ouverture de la route amène l'écrivain à se forger une expérience axée sur le mouvement, entre sensibilité artistique et déplacement géographique. Du vécu au livre, le récit déploie ensuite un itinéraire particulier, selon ses propres modalités, en fonction des potentialités et des lois de la fiction. Ayant fait le choix du départ, le voyageur et personnage évolue dans le temps, d'un lieu à un autre, investissant des espaces de natures diverses. Mais en amont du voyage qui se déroule dans l'ouvrage, intervient tout un processus de création artistique dont découle la production d'une image littéraire singulière. Plus largement, à cet "usage du monde" correspond l'expression d'un sentiment et d'une pratique métaphysique. Au final, le voyage suppose la réalisation d'un parcours qui ouvre l'individu à l'immensité universelle mais qui, simultanément, le confronte également aux limites de sa condition.

  • Titre traduit

    Generations of the voyage in The diary of A. O. Barnabooth by Valery Larbaud, in On the road by Jack Kerouac and in The way of the world by Nicolas Bouvier


  • Résumé

    For literary history, the comparison carried out in this study finds its base in the examination of the contexts : precise circumstances which constitute as many different modernities supporting, each one, the call of elsewhere and blossoming of the novel. The opening of the road leads the writer to forge an experienced centered on the movement, between artistic sensitivity and geographical shift. From this personal experience to the book, the account deploys then a particular route, according to its own methods, according to the potentialities and laws of the fiction. Having made the choice of the departure, the traveller and character moves in time, from a place to another, investing spaces of various nature. But upstream of the voyage which rises the production of a singular literary image. More largely, to this "use of the world" also corresponds the expression of a feeling and a practice metaphysics. Finally, the voyage supposes the realization of a course which opens the individual th the universal vastness but which, simultaneously, also confronts him with the limits of his condition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (703 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 668-693. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-31 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.