Formes et évolutions de l'Islam en Asie centrale : le cas de l'Ouzbékistan indépendant

par Jean-Marc Bardini

Thèse de doctorat en Sociologie politique

Sous la direction de Stéphane Courtois.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Depuis leur indépendance, les Etats musulmans d'Asie centrale connaissent un processus de renaissance de l'islam. En Ouzbékistan, ce phénomène ne transcende pas les réalités sociohistoriques, il ne les surdétermine pas, mais reste étroitement lié aux recompositions politiques (affirmation de la dimension ethnonationale, démonstration de souveraineté des Etats, avènement d'une opposition islamique, réalité des régionalismes, etc. ) qui marquent l'aire centre-asiatique. Le retour à l'islam ne doit pas ^etre envisagé uniquement comme une expression de la religiosité, mais également comme une tentative de renouer avec une culture, celle-ci ne se résumant pas à la sphère religieuse. Ainsi, la relation qui unit les ouzbeks à l'islam est pénétrée par l'idée de nationalisation et de sécularisation de ce dernier, dans la société comme au sien de l'état. Toutefois, les masses rurales restent attachées à une représentation religieuse de l'islam et le "clergé" ouzbek demeure très conservateur. Sur le plan socioéthique, les ouzbeks estiment nécessaire que la société soit en harmonie avec les valeurs de l'islam. Sur le plan socioreligieux, ils demeurent traditionalistes. De fait, dans l'Ouzbekistan indépendant, l'islam n'est marqé ni par l'esprit de la réforme, ni par le progressisme socioéthique. Toutefois, sur le plan sociopolitique, les ouzbeks défendent l'idée de distinction entre le politique et le religieux et refusent l'idée de théocratie islamique. Ainsi, l'islam est découplé des institutions, mais il n'est pas exclu du champ politique. Par ailleurs, le contexte de tensions politiques, de fragilités socioéconomiques, de recherches culturelles et spirituelles (autoritarisme du régime ouzbek, phénomène taliban, opposition islamiste ouzbèke, prétentions stratégiques du Pakistan où les madrasa intégristes encouragent la diffusion d'un islamisme radical), mais également les phénomènes de la mondialisation culturelle et économique (influence du libéralisme occidental, de l'islam modéré et séculier de type turc, de l'orthodoxie saoudienne, de l'islamisme) orientent les évolutions de l'islam dans la région. De nouveaux modèles, musulmans et occidentaux, viennent concurrencer la traditionalisme de l'islam ouzbek et entrainent une série de repositionnements propres à pluraliser son identité.

  • Titre traduit

    Forms and evolution of Islam in Central Asia : the example of Uzbekistan


  • Résumé

    Since their political sovereignty, Central Asia's Muslim states know a renewal of interest for Islam. In Uzbekistan, religion doesn't rules all the fiels of the society. Political and strategic evolutions in Central Asia area (ethnic nationalism, political sovereignty, Islamic fundamentalism, and regionalism) affect forms of Islam in Uzbekistan. The revival of Islam is not only a sign of piety or devotion. Also, the revival of Islam shows that Uzbek society wants to discover his own culture. The connections between the Uzbek and Islam are not only devoted connections. The Uzbek consider Islam beyond the limits of the dogma. Thus, Islam becomes secular in the Uzbek society. However, rural masses keep a deep piety, and islamic clergy stays traditionalist. Regarding ethic, the Uzbek consider society must be in harmony with the moral values of Islam. Regarding religion, they stay traditionalist. In Uzbekistan, Islam doesn't affects by the spirit of religious reform and moral progress. However, regarding politic, the Uzbek consider that religion and State power must be disconnected. The Uzbek reject islamic republic and islamic law. In addition, in Central Asia, the context of political burden, socio-economic depression, spiritual and cultural search (dictatorship, taliban, fundamentalism, Uzbek islamic opposition, IMU, strategic ambitions of Pakistan where madrasa support the diffusion of fundamentalism), and economic and cultural globalisation (liberalism, moderate and secular Turkish Islam, Saudi orthodoxy and fundamentalism) generate change of Islam in area. News muslim and occidental models compete with traditionalism of Islam in Central Asia, and lead to a series of religious mutations which give to Islam various identities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (632 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 606-630

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-29 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.