De institutione arithmetica et De institutione musica de Boèce : dans l'enseignement scientifique et philosophique du Haut Moyen âge en Neustrie : édition d'un manuscrit du IXe siècle (Paris, BNF, latin 14064), textes et gloses

par Illo Humphrey et Boèce

Thèse de doctorat en Histoire de la philosophie

Sous la direction de Iégor Reznikoff.

Soutenue en 2004

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette recherche est consacrée entièrement à l'oeuvre scientifique et philosophique de Boèce (480[?]-Pavie). La thèse retrace l'évolution des différentes étapes de l'influence qu'exerça l'enseignement de Boèce sur la nouvelle branche de la culture intellectuelle carolingienne entre 814 et 877. Cet enseignement, appelé par Boèce lui-même "quadruvium" (De arithmecia I, 1 : éd. G. Friedlein, p. 9:28) est essentiellement d'origine pythagoricienne et platonicienne. Dans cette étude sont développés les thèmes suivants : 1° L'enseignement scientifique-philosophique de Boèce, lequel nous a été conservé intégralement dans ses deux traités De institutione arithmetica libri duo et De institutione musica libri quinque, a été destiné non seulement au futur Mathematicus, musicus, geometres, astronomus, mais à l'ensemble des élèves de l'époque de la "correctio", instituée par le célèbre capitulaire Admonitio generalis promulgué le 23 mars 789, quelle que fut la finalité de leurs études respectives. 2° L'art iconographique, architectural et, dans une certaine mesure, la confection des manuscrits, furent effectués selon le même principe fondamental qui régit la formation des intervalles musicaux, à savoir le Régime de l'Octave, caractérisé par le simple rapport diapasonal, c'est à dire binaire. 3° Le concept fondamental du Régime de l'Octave, qui révèle du domaine de l'Epistémologie, est en effet la base de la philosophie des nombres, celle des proportions et par conséquent celle de l'ars musica. 4° Etant donné la présence de gloses rédigées à la 1ere et à la 2e personne du singulier à la fin du prologue du De institutione arithmetica dans cinq manuscrits du IXe siècle, et la glose clé sous forme de subscriptio (". . . Legi opusculum meum") au début du De institutione arithmetica II, 1 (cf. Paris, BNF, latin 14064, f. 37:10-12), on est en droit de déduire que les gloses à la fin du prologue furent écrites à l'intention de Symmaque (i. E. Le dédicataire et "probator" du traité), ce qui prouverait que l'ensemble des gloses en question sont à l'origine de la main de Boèce lui-même (i. E. "auctor"), montrant ainsi l'importance majeure du manuscrit de base de cette étude, en l'occurrence : Paris, BNF, latin 14064 (IXe s. ). L'ouvrage est divisé en trois parties distinctes, réparties sur cinq tomes. Le tome I contient la Bibliographie des ouvrages imprimés et une Sitographie des ouvrages sur Internet, l'Introduction (une étude historique détaillée sur Boèce du triple point de vue intellectuel, prosographique et hagiographique), enfin, un Commentaire. Le tome II contient une Introduction, le Catalogue des manuscrits choisis, l'Edition princeps intégrale des gloses du De institutione arithmetica de Boèce tirées du manuscrit Paris, BNF, latin 14034, f. 1-84r°). Le tome III renferme les appendices critiques annexes : glossaires grec, latin, musicologique, tableaux pédagogiques sur la formation des intervalles musicaux, un glossaire critique de sténographie latine, l'étude paléographique exhaustive du manuscrit de base : Paris, BNF, latin 14064 (IXe s. , f. 1-84r°). Dans le tome III figurent également les planches et les cartes géographiques. Le tome IV contient les Index grec, français, latin ainsi que l'Index des manuscrits mentionnés. Quant au tome V, un Manuel pédagogique, il constitue un appendice contenant l'ensemble des descriptiones scientifiques-philosophiques (i. E. Diagrammes, figures, tableaux pédagogiques, miniatures) de l'ouvrage.

  • Titre traduit

    Boethius (Rome 480[?]-Pavie, 524) : De institutione arithmetica and De institutione musica : a study on the influence of his scientific-philosophical teachings in the territory of Neustria seen through commentaries, glosses and the artistic practices of the 9th century between 814 and 877 : critical edition of the manuscript BNF, latin 14064, 9th c., text and glosses


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 2-36. Glossaire. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 04 PA10-20 (1-5)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.